/24m/outings
Navigation

Michel Tremblay, Réjean Ducharme et la métropole à l’honneur au 40e Salon du livre de Montréal

Michel Tremblay
Photo Agence QMI, Dario Ayala Michel Tremblay

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – La métropole ainsi que Michel Tremblay et Réjean Ducharme, deux auteurs ayant marqué le monde littéraire québécois, seront à l’honneur dans le cadre du Salon du livre de Montréal qui s'amorce le 15 novembre.

La 40e édition de l’événement littéraire se déroulant à la Place Bonaventure jusqu’au 20 novembre commémorera l’œuvre de Michel Tremblay en lui octroyant le titre honorifique de «Ténor du Salon».

«C’est, je crois, le plus fidèle auteur du Salon du livre, a dit la présidente du conseil d’administration du Salon du livre de Montréal, Gilda Routy, à propos de l’auteur des "Chroniques du Plateau-Mont-Royal". Il est venu tous les ans depuis qu’il a commencé à écrire.»

Pour fêter les 75 ans du créateur de la pièce «Les Belles sœurs», le Salon invitera 75 lecteurs à passer un moment privilégié avec M. Tremblay, qui a publié en octobre un tout nouveau livre intitulé «Le Peintre d’aquarelles».

«L’un des buts du Salon du livre, c’est aussi de mettre en relation un auteur avec son public», a indiqué Mme Routy à propos de M. Tremblay et les 2000 autres auteurs qui seront présents cette année.

«Être écrivain, c’est un métier que l’on fait chez soi [...]. Un auteur ou un illustrateur, c’est souvent quelqu’un qui est plutôt reculé sur soi-même», a-t-elle ajouté.

«Pour un auteur qui a passé six mois, un an, deux ans à écrire un texte, c’est souvent important et intéressant de rencontrer un lecteur, croit Mme Routy, qui travaille dans le monde de l’édition chez Gallimard. Pour le lecteur, c’est un moment magique où il peut parler de tout le bien que le livre lui a donné.»

Pour être une des personnes choisies pour l’événement spécial du 19 novembre prochain et recevoir une entrée gratuite, les intéressés doivent visiter la page Facebook du Salon du livre et laisser un commentaire sous la publication du concours.

Expositions et tables rondes

M. Tremblay sera aussi l’un des 18 auteurs montréalais honorés par 18 artistes différents dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal et à l’occasion d’une des trois expositions du Salon.

Un espace mettant l’accent sur l’histoire de Montréal sera aussi spécialement aménagé pour souligner cet anniversaire.

Une autre exposition présentée au Salon est quant à elle produite autour de l’ouvrage «Le Lactume» de Réjean Ducharme, le dernier livre de l’artiste québécois, notamment connu pour «L’Avalée des avalés».

Près de 200 dessins et textes seront présentés au public pour faire plonger le visiteur dans l’imaginaire de l’auteur décédé le 21 août dernier.

En plus de ces expositions, plusieurs tables rondes réuniront des auteurs d’ici et d’ailleurs pour discuter et débattre d’une foule de sujets touchant à la littérature.

Pour l’amour et la survie de la lecture

Certaines de ces discussions porteront sur l’évolution de nos habitudes de lecture et sur la façon dont cela influence le monde littéraire contemporain.

Approchés avec défaitisme par certains, ces changements vers des textes souvent plus courts, lus sur des appareils électroniques, ne sonnent pas le déclin de la littérature pour autant selon la présidente du salon.

«Je crois que le pessimisme qu’on a eu il y a quelques années est en train de voler en éclat parce qu’il y a un dynamisme des maisons d’édition et des auteurs qui est absolument extraordinaire [au Québec]», a soutenu Mme Routy.

Selon elle, la lecture est là pour rester et le Salon du livre est possiblement le meilleur endroit pour trouver la perle rare qui vous donnera l’envie de lire.

«C’est aussi ça la magie du Salon du livre. Ça propose une palette très large de tous les livres qui paraissent en français, soit au Québec ou dans le reste de la francophonie», a-t-elle dit.

 

Six livres à découvrir et des auteurs à rencontrer au Salon du livre

 

Fiction

«Routes secondaires» par Andrée A. Michaud

L’invitée d’honneur du Salon du livre est connue pour ses polars acclamés «Mirror Lake» et «Bondrée». Elle est de retour avec un nouveau roman intriguant, qui mélange habilement réalité et fiction.

En dédicace du 16 au 19 novembre

_______

«Le jeu de la musique» par Stéfanie Clermont

Centré autour du suicide d’un jeune homme et les vies des femmes qui l’entourent, «Le jeu de la musique» est le premier roman compétent d’une auteure prometteuse.

En dédicace du 16 au 18 novembre

 

Littérature jeunesse

Pour les tout petits: «Lulu, Lila et la plume qui plane» par Madeleine Arcand

À travers les aventures de Lulu et Lila autour du monde, l’auteure vise à initier les enfants de 3 ans et plus aux plaisirs de voyager.

En dédicace le 16 et 17 novembre

_______

Pour les adolescents: «Souffler dans la casette» par Jonathan Bécotte

Un roman poétique sur l’enfance et l’amitié qui intéressera autant les jeunes lecteurs que les milléniaux nostalgiques de l’époque du Walkman et des journées passées à jouer à la NES.

En dédicace le 17 et 18 novembre

 

Non-fiction

«À la table des philosophes» par Normand Baillargeon et Raymond Biesinger

Troisième ouvrage de Normand Baillargeon cette année, ce curieux essai jette un regard intéressant sur les enjeux et les questions philosophiques entourant la nourriture.

En dédicace le 18 et 19 novembre

_______

«Dictionnaire critique du sexisme linguistique» par Suzanne Zaccour et Michaël Lessard

Regroupant une trentaine d’auteures féministes, ce recueil de textes identifie et critique la présence de nombreuses expressions sexistes dans la langue française et examine comment celles-ci mènent à un sexisme de tous les jours qu’il faut dénoncer.

En dédicace le 19 novembre