/news/green
Navigation

Montréal sera frappée par le froid au cours de la nuit

La journée de demain sera mordante avec une température autour de -8 degrés

HT-température froid
Photo d'archives Chantal Poirier

Coup d'oeil sur cet article

Le réveil risque d’être brutal demain pour les Montréalais puisque la température chutera cette nuit d’une douzaine de degrés pour passer sous le point de congélation.

Le froid se poursuivra en journée avec une température moyenne de -8 degrés Celcius, accompagnée de vents autour de 45 km/h.

Pendant qu’en Abitibi la première tempête de neige est attendue aujourd’hui avec une bordée de 15 à 25 cm et de la poudrerie, à Montréal en soirée, une courte averse de pluie pourrait être suivie des premiers flocons de la saison sur la métropole.

VERGLAS

« Ce qui me préoccupe, c’est le refroidissement immédiat qui va suivre, alerte Réjean Ouimet, météorologue à Météo Média. Ceux qui seront sur la route pourraient être surpris par la formation de verglas. »

Une bordée est aussi attendue cette nuit dans l’est du Québec, près du lac Saint-Jean.

Le premier gel dans la région de Montréal, survenu lundi à Dorval, était cette année en retard d’une vingtaine de jours. Il s’agit d’ailleurs du gel au sol le plus tardif depuis la mise en place des mesures météo (le précédent record datait du 5 novembre 1998).

Le passage en dessous du point de congélation attendu demain nous arrive lui avec près de quinze jours d’avance sur la moyenne historique.

« D’ordinaire, ces deux évènements sont séparés d’une quarantaine de jours, et cette année de trois jours seulement », explique Réjean Ouimet.

CASSURE

Ce spécialiste se dit frappé par la cassure nette entre les températures très douces que l’on a connues tout au long des dernières semaines et la brutale chute du mercure prévue cette nuit et demain.

« Pour autant, ce n’est pas l’ouverture définitive de la saison froide, tempère-t-il. Dès la fin de semaine, les températures remonteront au-dessus du point de congélation, autour de 2 ou 3 degrés. »

Au courant de la semaine prochaine, le temps sera même un peu plus doux, dans les 5, 6 degrés.

« L’enseignement de cette arrivée anticipée du froid, c’est que la date butoir du 15 décembre pour l’installation des pneus d’hiver sur son véhicule paraît encore plus risible cette année », lance Réjean Ouimet.

NEIGE

Au-delà des quelques flocons qui devraient tomber cette nuit, la première bordée de neige à Montréal pourrait se produire dans une dizaine de jours.

Quant à la teneur de l’hiver québécois, il est encore tôt pour se prononcer, mais certains indicateurs laissent craindre une saison plus froide que la moyenne, selon le météorologue.

« Ce qui est particulier, c’est que cette année le penchant du froid de l’Arctique regarde vers le Canada plutôt que vers l’Eurasie comme l’année dernière. Cela concerne surtout l’ouest, mais il y a aussi des échappées vers le Québec dont il faudra évaluer l’intensité dans les prochains jours. »

Consultez les conditions météorologiques des prochains jours