/weekend
Navigation

Des chansons somptueuses

ART-MARIO PELCHAT

THE PHANTOM OF THE OPERA
Photo Agence QMI, Sébastien St-Jean

Coup d'oeil sur cet article

Même si les mœurs ont changé au fil des ans, Noël reste essentiellement une fête religieuse. Pour leur second album ensemble, Mario Pelchat et les prêtres, rejoints par une pléiade d’invités, nous entraînent dans la féérie du temps des Fêtes avec un répertoire de cantiques religieux dont les arrangements et les harmonies vocales sont tout simplement somptueux.

On retrouve sur Noël ensemble des chansons popularisées au 19e siècle par Ernest Gagnon, organiste de la Cathédrale Notre-Dame-de-Québec, comme Çà bergers, Minuit, chrétiens et Les anges dans nos campagnes, tous des airs liturgiques qui ont marqué l’enfance de Mario Pelchat. Tocadéo, Michaël, Nicole Martin et 2Frères, entre autres, ont pris part à l’aventure.

Anecdote cocasse : Mario Pelchat raconte que la pochette de l’album a été conçue avant même que l’idée d’un album de Noël soit sérieuse.

« En janvier, on a fait les photos extérieures pour l’album Agnus Dei à l’église Notre-Dame-des-Victoires (dans le Vieux-Québec). L’ambiance était parfaite, il neigeait et il y avait le gros sapin décoré. J’ai dit aux prêtres que si on devait faire un album de Noël, recréer cette ambiance-là en studio, c’était difficile, alors on a pris des photos au cas où ! »

« Je voulais que ce soit la fête religieuse qui soit mise en lumière, souligne Mario Pelchat. Des albums de Noël, il y en a eu beaucoup ces dernières années, avec des chansons comme Petit papa Noël et Le p’tit renne au nez rouge, mais personnellement, moi, je suis encore rattaché à l’essentiel de cette fête ».

Le producteur ne tarit pas d’éloges envers le réalisateur Christian Turcotte, qui a insufflé une dimension grandiose aux pièces avec les arrangements et les harmonies vocales.

Deux albums en un an

Deux albums en moins d’un an et plus de 60 000 exemplaires écoulés sans aucune chanson qui passe à la radio ou à la télévision : peu d’artistes peuvent se targuer d’un tel exploit.

« On espérait un succès pour la cause, mais on ne pouvait pas soupçonner cette ampleur-là », confie l’abbé Julien Guillot.

« Je pensais que ça allait marcher autour de Pâques et que ça allait s’éteindre, soutient Mario Pelchat au sujet d’Agnus Dei. Mais il a trôné au palmarès jusqu’à la fin du mois d’août. »

Julien Guillot et sa troupe prennent plaisir à se « laisser guider » par Mario Pelchat dans un milieu avec lequel ils se familiarisent tranquillement.

« Comme on dit dans le langage commun, on est une “mozus” de belle gang. On va avoir du plaisir en tournée. La chimie a pris entre nous et les artistes invités. »

Un sujet tabou

Julien Guillot estime qu’au Québec, le sujet de la religion est devenu tabou. « Mario Pelchat assume sa personnalité comme croyant qui s’exprime à travers ses chansons. C’était naturel d’appuyer quelqu’un qui accepte publiquement de dire qu’il est croyant. C’est vu négativement aujourd’hui. »

Les redevances de l’album Agnus Dei allaient complètement pour le déménagement de l’orgue de l’église Saint-François-d’Assise de Limoilou vers la cathédrale de Baie-Comeau, puisque celle-ci était vouée à la démolition. Cette fois-ci, une partie des redevances ira aussi pour l’orgue, mais également à plusieurs œuvres de charité choisies par les prêtres.


Mario Pelchat et les prêtres entament une série de spectacles en décembre, en compagnie de certains artistes. Pour toutes les dates : mariopelchat.com

Liste des chansons et invités

  • Dans cette étable
  • Trois anges sont venus ce soir (Nicole Martin)
  • Minuit, chrétiens (Mario Pelchat)
  • Venez divin Messie (Joe Bocan)
  • Quel est l’enfant (Cindy Daniel)
  • Nouvelle agréable (Michael)
  • Sainte Nuit (Margau)
  • Les anges dans nos campagnes (Nicole Martin et Mario Pelchat)
  • Peuple fidèle (Sophia-Rose Boulanger)
  • Il est né le divin enfant (2Frères)
  • Dans le silence de la nuit (Rafaël Dolan-Bachand)
  • Çà bergers (Tocadéo)
  • Noël Ensemble (Il Canto et Mario Pelchat)