/travel/destinations
Navigation

Une occasion de connaître la Corée du Sud

Une occasion de connaître la Corée du Sud
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Le compte à rebours est lancé, nous sommes à moins de 100 jours du début des Jeux olympiques d’hiver 2018, en Corée du Sud. Ces jeux se dérouleront dans la région de Gangwon-do, au nord-est du pays, à l’opposé de la capitale, Séoul.

C’est une région à la fois montagneuse, réputée pour sa station de ski Alpensia à Pyeongchang, pour ses grands parcs naturels, avec notamment le Parc provincial du Mont Naksan, qui font la joie des randonneurs en montagne, mais c’est également une région maritime bordée de villes portuaires comme Gangneung ou un peu plus au nord, Sokcho, une petite ville dont l’atmosphère très poétique inspire beaucoup les écrivains coréens et étrangers.

La région de Gangwon-do 
sous la neige en hiver.
Photo courtoisie
La région de Gangwon-do sous la neige en hiver.

 

Les épreuves sportives sont réparties entre deux villes : Pyeongchang qui accueille les épreuves de ski alpin, de combiné nordique, de saut à ski, de bobsleigh, de ski de fond, de luge, de snowboard et ski acrobatique.

Les infrastructures étaient complétées à hauteur de 90 % en septembre dernier et c’est là que les cérémonies auront lieu.

La gare d’autobus 
de Séoul.
Photo courtoisie
La gare d’autobus de Séoul.

 

Et la ville de Gangneung où ont été aménagées les installations pour les épreuves de curling, de hockey, de patinages de vitesse et artistique.

Une occasion de connaître la Corée du Sud
Photo fotolia

 

Épreuves rapprochées

L’organisation des jeux a beaucoup misé sur la proximité des installations les unes des autres pour permettre au public et aux médias internationaux de se déplacer rapidement. À Gangneung, comme à Pyeongchang, on peut aller d’une épreuve à une autre à pied en 10 minutes. Par ailleurs, de nombreuses navettes gratuites seront disponibles pour voyager entre les différents sites et les deux villes, distantes de 20 min en voiture.

On appelle « Hanok » la 
maison traditionnelle
sud-coréenne.
Photo courtoisie
On appelle « Hanok » la maison traditionnelle sud-coréenne.

 

Le gouvernement coréen met tout en place pour permettre aux touristes du monde entier d’assister à des jeux sécuritaires compte tenu des tensions politiques dans la région, mais aussi pour les encourager à profiter de leur séjour au-delà de la région de Gangwon-do. Ainsi, ils peuvent se procurer une carte de transport « pass PyeongChang Korail ». Cette carte, réservée exclusivement aux étrangers, leur permet de voyager vers les sites des jeux et de parcourir de nombreuses villes coréennes entre le 1er février et le 25 mars 2018. Son coût varie entre 170 et 200 $. On peut se la procurer sur internet jusqu’au 10 décembre 2017.

Pourquoi ne pas profiter de son séjour pour se 
rendre sur l’île de Jeju, dans le sud du pays, pour 
profiter de ses plages idylliques.
Photo courtoisie
Pourquoi ne pas profiter de son séjour pour se rendre sur l’île de Jeju, dans le sud du pays, pour profiter de ses plages idylliques.

 

Pour se déplacer, tous les moyens de transport sont disponibles, mais l’autobus demeure le moyen le plus économique pour se déplacer en Corée du Sud. L’aller-retour Séoul/Pyeongchang ou Gangneung coûte 28 $ pour une durée de 2 h 30 environ et cela vous permet de découvrir la campagne coréenne. Le train n’est pas à négliger, puisqu’une ligne rapide (KTX) qui dessert Séoul et les deux villes des Jeux pour un temps de transport de 1 h 10 vient tout juste d’être inaugurée.

Côté hébergement, plusieurs modes sont offerts en fonction de son budget, allant de la chambre d’hôtel à la « guesthouse », concept qui se situe entre la chambre d’hôte et celui de l’auberge de jeunesse, en passant par les temples bouddhistes ou les habitations traditionnelles coréennes Hanok où il faudra dormir au sol.

Les Jeux olympiques se dérouleront 
dans la région de Gangwon-do, au 
nord-est du pays.
Photo courtoisie
Les Jeux olympiques se dérouleront dans la région de Gangwon-do, au nord-est du pays.

 

Voyager en Corée du Sud

Lors de la tenue d’événements de l’envergure des Jeux olympiques, c’est souvent le coût du logement qui fait augmenter de façon draconienne le budget voyage. Alors si vous assistez seulement à quelques épreuves, choisissez votre hébergement à Séoul, où vous trouverez à vous loger à moindre coût, étant donné que la capitale est désormais à seulement 1 h 10 en train, des installations.

Les épreuves 
des sauts à ski 
auront lieu à 
Pyeongchang.
Photo courtoisie
Les épreuves des sauts à ski auront lieu à Pyeongchang.

 

Depuis une dizaine d’années, la Corée du Sud est très populaire auprès des jeunes du monde entier qui s’y rendent pour vivre l’expérience de la culture Hallyu (musique Kpop et les séries télévisées). Le rendez-vous international que sont les Jeux olympiques est une occasion en or pour ce pays de mettre en avant son talent et sa créativité et faire découvrir tous ses trésors culturels.

Une occasion de connaître la Corée du Sud
Photo courtoisie

 

Entre tradition et modernité, la Corée du Sud a beaucoup à offrir : un peuple chaleureux et serviable, une cuisine savoureuse qui régale autant les carnivores que les végétariens, des paysages à couper le souffle, de nombreux musées et des villes modernes.

L’aréna où aura lieu le patinage artistique, à Gangneung.
Photo courtoisie
L’aréna où aura lieu le patinage artistique, à Gangneung.