/weekend
Navigation

Vaincre la grisaille de novembre

Coup d'oeil sur cet article

Voici 12 propositions télé pour passer à travers le mois de novembre !

Par le voyage

Les Flots

<i>Les Flots</i>
Photo courtoisie
Les Flots

On sait que Pierre-Yves Lord n’a pas froid aux yeux et a un petit côté ­aventurier. Mais dans cette série, dont il est aussi le producteur, on découvre qu’il a un faible pour la plongée sous-­marine et les eaux tumultueuses. Avec Les Flots, il nous fait découvrir des trésors ­aquatiques et terrestres dont les images sont magnifiques.

Pour certains ­épisodes, l’animateur partage ses expériences avec des ­complices amoureux des voyages : les comédiens Jason Roy-Léveillée, ­Magalie Lépine-Blondeau, Sarah-Jeanne Labrosse et Valentine Thomas, une ­spécialiste de la pêche en apnée. Dans les prochaines semaines, on y ­apprendra les secrets marins des Bahamas, du Canada et du Honduras.

► Vendredi 19 h à TV5


Le Wine Show

<i>Le Wine Show</i>
Photo courtoisie
Le Wine Show

Novembre est le temps de ­s’emmitoufler, de se faire de bonnes bouffes, de ­recevoir des amis à la bonne franquette. Pour s’inspirer et rêvasser à des lieux ­magnifiques et apaisants, le Wine Show nous entraîne sur des vignobles du monde à la rencontre de ceux qui ­produisent le vin.

► Mercredi 21 h sur Évasion

Par la chanson

Ici on chante

<i>Ici on chante</i>
Photo courtoisie
Ici on chante

La musique a assurément quelque chose de rassembleur qui peut facilement nous faire oublier le temps qu’il fait. La Voix et La Voix Junior en sont de très bons exemples. La musique a aussi le don de raconter des choses, d’exprimer des émotions, de nous faire vivre des moments comme on en vit avec En direct de l’univers. Cette saison, Véronic DiCaire fera lever le party avec Ici on chante, une émission où des artistes viennent réaliser leurs fantasmes musicaux en se livrant sans retenue à des performances endiablées. C’est ici qu’Isabelle Boulay s’époumone sur du Scorpion, Réal Béland dévoile un côté tendre avec du Daniel Bélanger et les Denis Drolet reprennent en cœur la chanson thème de Goldorak. C’est dire à quel point l’émission nous entraîne dans toutes les sphères musicales...

► Vendredi 20 h à Ici Radio-Canada Télé

Par la comédie

Ghosted

<i>Ghosted</i>
Photo courtoisie
Ghosted

Alors que les séries de peur et de paranormal cartonnent, une comédie se faufile et profite de la tendance. Dans Ghosted, un ex-policier plutôt cynique et sceptique et un astrophysicien critiqué reconverti sont recrutés par une agence secrète gouvernementale pour enquêter sur des phénomènes étranges qui sévissent à Los Angeles. C’est comme si X-Files rencontrait Ghostbusters. La comédie met en vedette Adam Scott (Parks and Recreation, Big Little Lies) et Craig Robinson (The Office).

► Dimanche 20 h 30 sur Fox


Superstore

<i>Superstore</i>
Photo courtoisie
Superstore

Toujours dans une vague plutôt ­absurde et dans la lignée de The ­Office ou Mindy Project, la 3e saison de ­Superstore tient toujours la route et gagne à être connue. On y suit le ­quotidien débridé d’employés d’un ­magasin à grande surface. Le genre de magasin où l’on vend à la fois des fusils de chasse et des prescriptions de ­pharmacie. Les gérants n’ont aucun ­jugement, les ­employés pas ­d’envergure, c’est rigolo et ­rafraîchissant. America Ferrera, vedette d’Ugly Betty, y tient le rôle principal.

► Jeudi 20 h sur NBC et Global

Par le ton « feel good »

This is us

<i>This is us</i>
Photo courtoisie
This is us

Les séries télé sont en général assez sombres. Sur ce plan, This is us s’est avérée dès sa diffusion une bouffée de fraîcheur se démarquant rapidement comme la série Cendrillon de l’année. On y suit, à travers les années, les membres d’une même famille, tous né le même jour. C’est un 31 août, jour d’anniversaire de Jack, que Rebecca a donné naissance à deux de leurs triplés. Le 3e n’ayant pas survécu, ils ont adopté un bébé abandonné. On y suit leur quotidien dans les années 80 lors de leur rencontre, ainsi que la vie actuelle des trois enfants, avec leurs joies et leurs peines. La série – qui met en vedette Mandy Moore et Milo Ventimiglia – a déjà ­récolté de nombreux prix et domine dans les cotes d’écoute aux États-Unis.

► Mardi 21 h sur NBC et CTV


La vraie nature

<i>La vraie nature</i>
Photo courtoisie
La vraie nature

Quand on pense à quelque chose de réconfortant, on pense à une journée au chalet, dans la nature, avec des gens qu’on aime. C’est ce que Jean-Philippe Dion nous propose depuis quelques semaines avec La vraie nature. Au bout de son quai, il reçoit trois personnalités qui, le temps d’un weekend, reviennent sur des moments marquants de leurs vies et de leurs carrières. Des échanges authentiques dans la bonne humeur, des confidences émouvantes, des images magnifiques des Cantons-de-l’Est et des rires au coin du feu.

► Dimanche 21 h à TVA

Par l’inusité

L’histoire dans la peau

<i>L’histoire dans la peau</i>
Photo courtoisie
L’histoire dans la peau

Il y en a qui arrive à fuir la monotonie d’une façon bien inusitée : en s’adonnant à des reconstitutions grandeur nature. En quoi ça consiste ? À l’image des jeux dont vous êtes le héros et des batailles médiévales, il existe des gens qui aiment se réunir pour vivre, le temps d’un weekend, une vie qui n’est pas la leur, reproduisant les faits et gestes de population d’une autre époque. C’est ce que dépeint la série documentaire L’histoire dans la peau. Ils sont avocat, infirmière, ingénieur et troquent leurs habits de semaine pour se transformer en soldats de la guerre de Sécession, de celle du Vietnam et autres. Une façon peu commune de vivre une époque historique marquante et de fuir le quotidien.

► Mardi 19 h 30 à TV5

Par un retour dans le passé

Alias Grace

<i>Alias Grace</i>
Photo courtoisie
Alias Grace

Margaret Atwood est une grande auteure. Récemment, la télévision s’est intéressée à son œuvre rapportant l’excellente et lourde série The Handmaid’s Tale. Voici que l’actrice canadienne Sarah Poley vient d’adapter un autre roman pas jojo, mais qui nous transporte dans une autre époque : Alias Grace. La minisérie raconte le parcours d’une jeune immigrée irlandaise dans les années 1800, embauchée comme domestique par un couple canadien retrouvé assassiné. Évidemment, les regards se tournent vers elle. Sombre, mais d’une grande qualité.

► Sur Netflix

Par des jeux

Silence on joue !

<i>Silence on joue !</i>
Photo Agence QMI, Joey Lemay
Silence on joue !

Quand il fait gris, y’a rien de mieux que de s’écraser devant un quiz. Le plaisir est si contagieux qu’on en vient parfois à répondre aux questions plus rapidement que les concurrents, quasiment assez fort pour qu’ils nous entendent ! Silence on joue !, animé par Patrice L’Écuyer, en est un bon exemple. On peut y rester collé des heures à voir défiler nos vedettes s’affronter dans des jeux aussi loufoques que « Pète pas ma balloune », « Pèse sur la suce », « Les p’tites vites » ou, mon préféré, « 50 nuances de mime ». Le plaisir est garanti !

► Lundi au vendredi 17 h 30 à Ici ­Radio-Canada Télé


Le tricheur

<i>Le tricheur</i>
Photo courtoisie
Le tricheur

 

Encore et toujours, Le tricheur laisse place à la bonne humeur. On peut s’amuser à répondre nous-mêmes aux questions, comme à chercher qui bluff le mieux dans le bottin de l’Union des artistes. Guy Jodoin est rassembleur. Ça fait oublier le stress de la journée et le fait qu’il fait maintenant noir de bonne heure !

► Lundi au vendredi 18 h 30 à TVA