/24m/transports
Navigation

Hausse de l’achalandage: Téo Taxi embauche plus de 100 chauffeurs

Hausse de l’achalandage: Téo Taxi embauche plus de 100 chauffeurs
Michel Desbiens/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Confrontée à une hausse de l’achalandage et à un temps d’attente trop long pour les clients, l’entreprise Téo Taxi a recruté plus de 100 nouveaux chauffeurs qui sillonnent les rues de Montréal depuis jeudi dernier.

L’entreprise de taxis électriques, fondée il y a deux ans par l’homme d’affaires Alexandre Taillefer, compte désormais quelque 350 chauffeurs et plus de 100 véhicules électriques.

En ayant trois chauffeurs par véhicule disponible, Téo Taxi espère pouvoir répondre à une demande croissante aux heures de pointe sur les routes de la métropole. «Chaque jour, il y a des clients qu’on n’arrive pas à servir», note le directeur des communications de Taxelco, l’entreprise qui chapeaute Téo Taxi, Jean Vachon.

Cette augmentation d’environ 50 % du nombre de chauffeurs permettra également de réduire le temps d’attente pour chaque course, qui est actuellement de huit minutes. «On veut le baisser à moins de cinq minutes», souligne M. Vachon.

Les nouveaux chauffeurs de l’entreprise devront suivre une formation de 35 heures, tandis que celle offerte dans les deux écoles reconnues de la métropole est de 150 heures.

«Réalité du terrain»

D’ici la fin de l’année 2018, l’entreprise envisage de tripler sa flotte de véhicules électriques. «Si on se rend à 350 voitures, on n’aura pas loin de 1000 chauffeurs», prévoit le directeur des communications de Taxelco.

Il y a deux ans, Alexandre Taillefer affirmait toutefois que 2000 taxis Téo rouleraient à Montréal en 2019.

«On s’est calmés là-dessus. On veut être plus raisonnable dans nos prévisions [...] Nos ambitions se confrontent à la réalité du terrain», a nuancé Jean Vachon, notant «la lourdeur réglementaire» et les «défis technologiques» auxquels fait face Téo Taxi.

L’entreprise, qui reçoit une part importante des subventions gouvernementales dédiées au développement de l’industrie du taxi électrique au Québec, est devenue en novembre 2015 le premier service de taxis entièrement électriques de Montréal.