/news/politics
Navigation

Réparer le système Phénix pourrait coûter plus d'un milliard $

La facture totale pour la réparation du système de paye Phénix du gouvernement fédéral pourrait dépasser le milliard de dollars, a laissé entendre la ministre des Services publics et de l'Approvisionnement Carla Qualtrough.
Photo d'archives Agence QMI, MATTHEW USHERWOOD La facture totale pour la réparation du système de paye Phénix du gouvernement fédéral pourrait dépasser le milliard de dollars, a laissé entendre la ministre des Services publics et de l'Approvisionnement Carla Qualtrough.

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | La facture totale pour la réparation du système de paye Phénix du gouvernement fédéral pourrait dépasser le milliard de dollars, a laissé entendre la ministre des Services publics et de l'Approvisionnement Carla Qualtrough.

Implanté en février 2016 pour un coût supérieur à 300 millions $, le système de paye accumule les ratés depuis son lancement. Des dizaines de milliers d'employés ont connu et continuent de connaître des problèmes avec leur paye, allant d'un montant trop élevé à pas de paye du tout.

Lors d'un passage à l'émission Question Period de CTV, la ministre Qualtrough a laissé tomber qu'elle espérait que le coût pour arranger le système ne dépasse pas le milliard de $. «Je ne peux pas le garantir», a-t-elle ajouté.

«Je me sens horriblement mal qu'on ne puisse pas payer nos fonctionnaires avec célérité et exactitude toutes les deux semaines. En vérité, ça m'empêche de dormir la nuit», a ajouté Mme Qualtrough.

L'an dernier, le gouvernement s'était donné pour objectif de régler le problème avant le 31 octobre 2016. Or, Phénix accumulait toujours 265 000 transactions en retard à la fin d'octobre 2017.

Implanté dans l'espoir de dégager des économies de 70 millions $ par année, le système informatisé devrait plutôt coûter 93 millions $ cette année juste pour tenter de réparer les problèmes qu'il cause.