/24m/job-training
Navigation

Changer de carrière sans retourner aux études

Different Ways
Photo stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Paul Le Bas - 37e AVENUE

 

Réaliser un changement de carrière exige la plupart du temps de reprendre ou d’entamer des études sur plusieurs années. Pour certains travailleurs, il est impossible d’envisager un retour à l’école, compte tenu de leurs obligations familiales, de leur rythme de vie ou de leur emploi actuel à temps complet.

Mais une reconversion professionnelle, choisie et réussie, n’implique pas systématiquement un retour aux études. Il existe en effet d’autres démarches.

Le transfert de compétences

Mettre en place un nouveau projet de carrière peut tout d’abord consister à démontrer à un employeur comment nos compétences professionnelles et personnelles lui seront utiles. Acquises au cours de la formation initiale et lors d’emplois précédents, ces habiletés sont les plus susceptibles d’être pertinemment mises à profit vers de nouvelles responsabilités.

Un métier différent de celui qu’on exerce peut effectivement être tout autant, voire davantage, relié à notre personnalité, à nos valeurs et à notre savoir-faire actuels.

Aidée par un Centre local d’emploi, Danielle Moreau a transféré ses compétences de chauffeuse d’autobus vers un poste d’ouvrière : « En observant les tâches qu’effectuaient les cols bleus de la Ville, je me suis rapidement rendu compte qu’avec mon expérience, je pouvais occuper un poste de journalière, de préposée de parc ou même de chauffeuse de déneigeuse. »

La reconnaissance des acquis et des compétences (RAC)

La RAC est un processus administratif qui permet de démontrer sa maîtrise des compétences. Il s’agit de la validation officielle par le ministère d’une expérience de vie ou de travail significative.

Offerte au Québec dans la plupart des établissements scolaires, cette démarche permet d’obtenir une attestation d’études collégiales ou un diplôme d’études collégiales sans avoir nécessairement à suivre de cours.

Karyn Beauchemin a suivi ce programme au cégep de Sorel-Tracy, en gestion de l’approvisionnement : « Tout au long de mon parcours, j’ai pu continuer à m’occuper de mes enfants et conserver mon travail de l’époque à temps plein. J’ai pu effectuer un changement d’emploi grâce à ce programme », témoigne-t-elle.

Exercer un autre métier dans la même entreprise

L’occasion de changer de carrière peut également se présenter au sein de son entreprise. Certaines entreprises offrent un programme interne qui permet d’obtenir un tout autre emploi, de changer de département, de collègues et de missions.

Un bon sens du réseautage

Il existe dans notre entourage des professionnels d’autres secteurs d’activité, mais dont les compétences et les valeurs sont semblables aux nôtres. Ils peuvent être de précieux contacts pour rediriger sa carrière sans retourner aux études, explique Mathieu Guénette, directeur des services professionnels chez Brisson Legris, une entreprise montréalaise spécialisée en orientation et en gestion de carrière.