/finance/news
Navigation

Equifax sait (presque) tout sur votre situation financière

Print
Illustration fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Chez Equifax, vous êtes le produit. Il faut vous protéger si ça tourne mal.

Comme l’été dernier, lorsque des pirates ont fouillé les banques de données d’Equifax pendant des mois et se sont emparés d’informations sensibles de 143 millions de consommateurs, environ 40 % de la population américaine ; 800 000 Canadiens auraient été touchés. Equifax a attendu jusqu’en septembre pour l’annoncer, déclenchant tempêtes médiatique et politique, recours collectifs et chute de son titre en Bourse.

Doit-on avoir peur ? La nonchalance généralisée des consommateurs face à leur dossier de crédit inquiète davantage. Car seulement 15 millions de personnes ont visité le site web d’Equifax après l’annonce de l’attaque.

Or, selon différentes études, dont une enquête de la Federal Trade Commission américaine, jusqu’à 25 % des dossiers contiennent des erreurs et 5 % auraient des impacts sérieux sur les finances personnelles des consommateurs. On parle de gens qui se font refuser prêts ou hypothèques, qui ne peuvent louer un appartement ou une voiture, qui se voient imposer un taux d’intérêt plus élevé sur leurs prêts (ce qui leur coûte des milliers de dollars de trop pour une hypothèque), qui ont des problèmes à s’assurer, à obtenir un téléphone et même un emploi... L’an dernier, 74 % des plaintes déposées au Bureau américain de la protection des consommateurs à propos du crédit se rapportaient à des erreurs dans les dossiers.

Fraudes financières, usurpation d’identité, confusion de dossiers ou de données de personnes ayant le même nom, transmission d’informations erronées de la part de créditeurs sont les causes d’erreur les plus courantes...

Vérifier chaque année

Il est donc important de vérifier chaque année son dossier de crédit auprès d’Equifax et de Trans-Union (qui accumulent chaque minute, à votre insu, des informations sur votre santé financière). C’est gratuit par la poste. Vous détectez des erreurs ? Exigez une correction ou l’ajout d’une note explicative. C’est également gratuit.

Pourquoi ? On a vu des propriétaires se venger en transmettant des informations erronées en cas de conflit avec leur locataire, même si ce dernier avait raison (logement insalubre, jugement favorable). D’autres ont vu leur cote de crédit baisser après qu’on leur eut refusé un prêt à cause d’une erreur, même si celle-ci avait été corrigée !

Sur sa page internet, Equifax annonce plus d’une soixantaine de produits et services différents à sa clientèle corporative (prêteurs, services publics, propriétaires, commerces). Une erreur, dans ce contexte, peut vous coûter très cher. Son porte-parole n’a pas voulu répondre à nos questions.

Types de données conservées par les agences de crédit

  • Nom, date de naissance
  • Adresse civique, courriel, téléphone
  • Numéro d’assurance sociale
  • Numéro de permis de conduire, couleur des yeux, taille, poids
  • Historique et pointage de crédit
  • Soldes de vos cartes de crédit et prêts personnels
  • Crédit autorisé chez les prêteurs (même non utilisé)
  • Historique de paiements (à temps ou en retard)
  • Poursuites perdues et condamnations
  • Loyers payés en retard ou pas du tout
  • Informations des compagnies de télécommunications (cellulaire, câble, etc.)
  • Informations sur vos employeurs (présents et passés), y compris le salaire
  • Informations des assureurs et institutions financières

Conseils

  • Évitez les coûteux services de vérification par internet ou mensuels.
  • Inscrivez un rappel annuel à votre agenda pour vérifier votre dossier.
  • Refusez de remplir la demande de crédit à l’avance quand vous magasinez une auto, une assurance habitation ou auto, ou pour un bail.