/news/politics
Navigation

La fin des exils: Aussant appelle à l’engagement citoyen

ARG-JM-AUSSANT
Photo d'archives Agence QMI Jean-Martin Aussant ne cache pas son souhait de revenir en politique un jour.

Coup d'oeil sur cet article

Avec La fin des exils, Jean-Martin Aussant fait paraître un essai qui se lit comme le manifeste d’un ex-politicien tenté par un retour en politique active.

« S’il est une chose que son départ devrait amener, c’est la fin des exils », lançait Jean-Martin Aussant lors des funérailles de Jacques Parizeau, en évoquant autant les exils géographiques qu’intellectuels.

Cette petite formule, qui a fait mouche, est la base d’un essai lancé mardi par l’ex-député péquiste et fondateur d’Option nationale.

« C’est un peu un appel à l’implication sur tous les plans », explique-t-il.

Celui qui est aujourd’hui directeur général du Chantier de l’économie sociale déplore notamment le cynisme devenu une sorte de « fierté » dans une partie de la population.

Sondages contre convictions

Souvent alimenté par les médias, ce cynisme pousse certains politiciens à cacher leur véritable programme politique, au profit d’une stratégie basée sur les sondages, affirme l’auteur.

« Si un parti a été mis au monde pour la souveraineté du Québec et qu’il décide de ne pas en parler, parce que c’est peut-être plus facile d’être élu sans en parler, je ne pense pas que ce soit [l’approche la] plus efficace », illustre-t-il, sans toutefois nommer le Parti québécois, qui a remis la souveraineté à un éventuel deuxième mandat.

Retour en politique

Jean-Martin Aussant ne cache pas son souhait de revenir en politique un jour, quand ses jeunes enfants seront en âge de comprendre. « C’est une possibilité très forte », affirme-t-il. Pour 2018, toutefois, « ce serait très difficile ».

Si certains prédisent son retour au PQ, Jean-Martin Aussant laisse planer le doute.

« Je ne sais pas avec qui [je reviendrais], dit-il. Je vais retourner avec le parti qui est le plus proche de mes convictions, parce que, si je dénonce la politique qui met ses convictions de côté, je n’irai certainement pas faire la même chose. »