/entertainment/tv
Navigation

Messmer essuie de virulentes attaques à la télé

Coup d'oeil sur cet article

Messmer s’est fait traiter de « vieille charogne de charlatan » en pleine télé française samedi. Invité au talk-show On n’est pas couché pour promouvoir son livre, l’humoriste Jérémy Ferrari a attaqué le célèbre hypnotiseur québécois durant son entrevue avec Laurent Ruquier.

Devant plus de 2 millions de téléspectateurs sur France 2, Ferrari a dénigré Messmer, chose qu’il avait entamée au mois d’octobre en publiant son bouquin intitulé Happy Mossoul.

Le chroniqueur Yann Moix a renchéri en accusant le fascinateur de recourir aux services de comédiens, lesquels feraient semblant d’être hypnotisés dans ses spectacles.

Victime de son succès

Joint au téléphone, le producteur de Messmer, Éric Young, s’est dit attristé du langage utilisé par Jérémy Ferrari pour critiquer son protégé. « C’est plate, parce que Messmer est tellement un bon Jack. Il fait ses petites affaires. Ce n’est pas une grand-gueule. Il a toujours le bon mot pour tout le monde. »

Le fondateur et président d’Entourage, la boîte de production derrière les spectacles de Messmer, n’est pas étonné de voir que son client, qui connaît beaucoup de succès en France depuis plusieurs années, soit la cible de commentaires désobligeants.

« Parce que Messmer est canadien et quand les gens obtiennent du succès, on peut les attaquer plus facilement. Est-ce que je suis surpris ? Non. Est-ce que les propos étaient cinglants ? Oui. »

Pas d’inquiétude

Éric Young ne croit pas que cet incident entache la réputation de Messmer en France, où il fait partie des meilleurs vendeurs de billets de spectacle, en plus de coanimer l’émission Stars sous hypnose, qui rallie des millions de téléspectateurs sur TF1.

« Si c’était sorti en début de carrière, on aurait trouvé ça moins le fun. Mais aujourd’hui, après toutes ces années de travail, on n’est pas inquiet. »