/24m/outings
Navigation

Quand Hitchcock rencontre le vaudeville

La pièce The 39 Steps est basée sur l'adaptation du livre de John Bucan réalisé en 1935 par Alfred Hitchcock.
FRÉDÉRIC T. MUCKLE/24 HEURES/AGENCE QMI La pièce The 39 Steps est basée sur l'adaptation du livre de John Bucan réalisé en 1935 par Alfred Hitchcock.

Coup d'oeil sur cet article

Quatre comédiens doivent relever le défi d’interpréter 139 personnages et réaliser des changements de costumes parfois en seulement 10 secondes dans une toute nouvelle pièce présentée à Montréal.

La pièce «The 39 Steps», jouée en anglais jusqu'au 10 décembre prochain au Théâtre Centaur, raconte l’histoire adaptée au cinéma par Alfred Hitchcock en 1935 d’un homme qui se voit accusé d’un crime qu’il n’a pas commis et de sa quête pour prouver son innocence.

Pour Lucinda Davis et Trent Pardy, qui interprètent la majorité des nombreux personnages secondaires de la pièce, l’un des plus grands défis de cette production concerne les dizaines de changements de costumes à faire entre ou même pendant chaque scène.

«On court dans les coulisses, on arrache notre costume et il y a une personne qui est déjà là, prête à nous habiller très rapidement», a décrit M. Pardy à propos du rythme effréné auquel les comédiens de la pièce doivent se changer.

«Parfois, je n’ai environ que 10 secondes pour me changer, a ajouté Mme Davis. C’est vraiment une chorégraphie. »

Michael Gianfrancesco, qui est responsable des costumes et des décors, explique qu’il existe de nombreuses techniques en théâtre pour aider les acteurs avec ce genre de situation.

«Certains personnages peuvent être définis par seulement un morceau comme un chapeau. D’autres costumes sont plutôt un mélange de plusieurs pièces avec du velcro ou des boutons-pression que nous posons et enlevons rapidement, a expliqué M. Gianfrancesco. C’est vraiment une collaboration de toute l’équipe pour s’assurer que tous les changements se fassent dans les temps.»

Un suspense plus comique que dramatique

Les amateurs du légendaire réalisateur américain habitué à ses suspenses et films noirs ficelés avec soins seront pris par surprise par le style de la pièce mise en scène par Eda Holmes.

Cette itération du roman d’espionnage du même nom écrit par John Buchan en 1915 est, dans ce cas-ci, plutôt une parodie du thriller traditionnel, du film de M. Hitchcock et aussi des conventions du monde du théâtre.

«M. Hitchcock est connu pour être très sérieux, a résumé M. Davis. Avec "The 39 Steps", nous l’avons rendu comique. »