/news/politics
Navigation

Un ancien chef de police et ministre conservateur se lance dans le pot

Julian Fantino
Photo d'archives Julian Fantino

Coup d'oeil sur cet article

VAUGHAN, Ontario – L’ancien chef de la police de Toronto et ancien ministre des Anciens combattants Julian Fantino s’est lancé dans une entreprise de marijuana médicale en devenant le président exécutif d'Aleafia.

Lors d’une conférence de presse mardi en marge du lancement de l’entreprise de soins de santé à Vaughan, en banlieue de Toronto, l’ancien détracteur de la légalisation de la marijuana a expliqué avoir changé d’avis. Il se dit maintenant en faveur de la légalisation de la drogue, sous certaines conditions.

L’ancien ministre conservateur a expliqué avoir révisé sa position alors qu’il travaillait auprès des Anciens combattants, a rapporté le «Toronto Star». Il dit s’être alors aperçu que les médicaments à base d’opiacés n’avaient pas toujours les effets escomptés, tandis que la marijuana médicale permettait d’obtenir de meilleurs résultats.

Un autre ancien policier, Raf Souccar, qui a été sous-commissaire à la Gendarmerie royale du Canada, est aussi impliqué dans le projet d’Aleafia en tant que président et chef de la direction de l’entreprise. L’ex-ministre d’État conservateur aux Sciences et Technologies, Gary Goodyear, occupe pour sa part les fonctions de directeur des opérations et de vice-président de la recherche.

L’entreprise Aleafia offre aux patients qui font appel à ses services des pistes de solutions pour améliorer leur qualité de vie, incluant le recours au cannabis médical.