/news/currentevents
Navigation

Un corps retrouvé à Dolbeau-Mistassini

Le porte-parole de la Sûreté du Québec, Jean Tremblay
Photo d'archives Agence QMI Le porte-parole de la Sûreté du Québec, Jean Tremblay

Coup d'oeil sur cet article

Le corps d’une personne que la Sûreté du Québec refuse d’identifier formellement a été retrouvé près de la halte routière à Dolbeau-Mistassini en début d’après-midi mardi.

C’est un travailleur qui ramassait des branches dans le secteur qui a fait la macabre découverte aux environs de 13h. L’état de décomposition du corps laisse croire que la personne serait décédée depuis plusieurs jours.

Selon le porte-parole de la SQ, Jean Tremblay, les enquêteurs du Service d’identité judiciaire avaient déjà une bonne idée de l’identité de la personne. «Le coroner pourrait être en mesure de l’identifier grâce à une analyse dentaire», indique M. Tremblay.

Saint-Bruno

Par ailleurs, la SQ a également fait le point sur la découverte d’ossements humains la semaine à Saint-Bruno. Devant les questions qui persistent quant à l’identité de la personne retrouvée, Jean Tremblay a indiqué qu’il n’y aurait aucune confirmation avant encore quelques semaines, du moins pas avant le début du mois de décembre.

Rappelons que quatre personnes sont portées disparues dans la région, dont Michel Thériault, un homme de 51 ans originaire de Saint-Bruno qui a été vu la dernière fois à l’été 2016. David Fortin (2008), Diane Bonneau (2012) et Hélène Martineau (2017) manquent également à l’appel.