/misc
Navigation

[VIDÉO] En kimono, ce député aurait-il plus de succès?

Voici la Zone Assnat, un compte rendu des meilleurs moments du jour survenus à l'Assemblée nationale...

Le député caquiste Benoit Charette
Le député caquiste Benoit Charette

Coup d'oeil sur cet article

«C'est plutôt dommage, je ne suis pas revêtu d'un kimono. Peut-être que j'aurais eu droit à de meilleures réponses», a déploré le député Benoit Charette en chambre, mercredi.

Inspiré par les révélations de notre Bureau d’enquête à propos des somptueuses réceptions organisées par le grand argentier du Parti libéral Marc Bibeau, où déambulaient des serveuses en kimono, le député caquiste s’est demandé s’il devrait lui-même revêtir ce vêtement traditionnel japonais, afin d’avoir des réponses du gouvernement...

La déclaration du jour

À ce propos, le premier ministre Philippe Couillard a affirmé que ces événements visant à mettre en contact les ministres du gouvernement libéral et les gens d’affaires qui contribuaient à la caisse du parti étaient des «événements [sociaux]».

«Maintenant, ce que c'était, cet événement-là, c'était un événement social, moi, j'y étais présent, et ce n'était rien d'autre que des rencontres entre les gens. Et tous les partis politiques, tous les partis politiques de l'époque faisaient ça, et on a amplement de quoi le démontrer, M. le Président, s'il faut le faire au cours de cette période de questions», a-t-il déclaré en chambre.

La pointe du jour

Le député caquiste Benoit Charette
Photo Simon Clark/Agence QMI

 

La nouvelle monnaie du jour

Le nom de Marc Bibeau était sur toutes les lèvres mercredi... et pourrait bientôt être dans toutes les poches! 

Le député caquiste Éric Caire a en effet inventé, en mêlée de presse, une nouvelle monnaie en son nom... Les Bibeau dollars!

 

Le député hilare du jour

Bien que plusieurs députés libéraux arboraient une mine peu joyeuse en chambre, le leader du gouvernement Jean-Marc Fournier, lui, était plutôt ricaneur...

 

Les propos «blessants» du jour

Pendant son intervention en chambre, le député Benoît Charette a aussi accusé l’ex-ministre des Transports, Laurent Lessard, d’avoir «[dormi] au gaz» concernant la grève des ingénieurs du gouvernement, dont l’impasse des négociations entraînera un trafic monstre notamment à Québec, jeudi.

Selon lui, le gouvernement se «traîne les pieds depuis deux ans et demi» dans ce dossier, ce que n’a pas apprécié le président de l’Assemblée nationale...

 

Le «nouveau» parti du jour

Talonné par l’opposition concernant la grève des ingénieurs du gouvernement, le nouveau ministre des Transports a attaqué la formation politique de François Legault en affirmant que son parti «défend la congestion monstre qu’il y aura sur les routes».

«C'est bien la première fois qu'un député de la CAQ prend parti pour le syndicat et, en plus, il le fait dans un scénario où le syndicat choisit de créer une congestion monstre sur les routes. M. le Président, c'est particulièrement surprenant.»

Cette déclaration du ministre des Transports a donné naissance à un nouveau parti à l’Assemblée nationale, baptisé (hors micro) «La congestion automobile du Québec» par Jean-Marc Fournier...

Le chiffre du jour: 16

Il n’y avait que 109 députés en chambre mercredi, soit 16 absents!