/24m/city
Navigation

Financement du transport collectif: Labeaume et Plante font front commun

Coup d'oeil sur cet article

Valérie Plante et Régis Labeaume s’entendent pour faire front commun et ne pas laisser l’Ouest canadien obtenir tout le financement fédéral pour les projets de transport en commun.

« On sait ce que nos collègues du Canada anglais ont comme projets », a expliqué le maire de Québec, Régis Labeaume, à la suite de sa première rencontre avec la mairesse de Montréal, Valérie Plante. « Si on finance tout ça, il n’y a pas suffisamment d’argent. On va tenter de faire en sorte que le Québec ait sa part, et Montréal est incontournable. On ne va pas faire compétition entre Québec et Montréal là-dessus, il n’en est pas question. »

Mme Plante souhaite que les deux villes travaillent ensemble sur des dossiers tels que l’habitation et la mobilité pour allier leurs forces afin que la province obtienne tout le financement nécessaire.

« On s’aime »

Le courant est visiblement passé entre les deux élus. « On s’aime ! » ont-ils lancé en chœur devant les journalistes.

De retour à Québec, le maire en a rajouté, ne tarissant pas d’éloges envers sa nouvelle vis-à-vis. « Elle est agréable, authentique. La Valérie Plante avec laquelle j’ai lunché, c’est la même qui est devant les caméras. On se ressemble un peu là-dessus. »

​Duo toujours vivant

Les deux homologues ont tenu à assurer jeudi que la camaraderie entre les maires de Québec et Montréal est toujours présente et forte.

« Les gens se demandaient après les élections si le duo maire de Montréal-maire de Québec allait tout d’abord exister, perdurer, a expliqué M. Labeaume. Je veux dire à tout le monde que non seulement il perdure, mais il est déjà très fort. Je suis très heureux de savoir que Mme Plante veut continuer une espèce de tradition qu’on a créée il y a quatre ans. »

– Avec la collaboration de Stéphanie Martin