/sports/football/alouettes
Navigation

Un prix pour Brodeur-Jourdain

Brodeur-Jourdain
Photo Mathieu Boulay Luc Brodeur-Jourdain est le troisième joueur des Alouettes à recevoir le trophée Jake-Gaudar.

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Depuis son arrivée avec les Alouettes, Luc Brodeur-Jourdain a toujours été un ambassadeur de premier plan pour son équipe sur le terrain et à l’extérieur. Ses efforts ont été récompensés hier soir pendant le gala de la LCF alors qu’il a remporté le Trophée des anciens combattants Jake-Gaudar.

Le centre de la formation montréalaise s’est vu remettre cette distinction pour la force, la persévérance, le courage, la camaraderie et l’implication communautaire dont il a fait preuve durant la dernière saison. Ce trophée porte le nom de Jake Gaudar, qui a été le commissaire le plus durable dans l’histoire du circuit canadien en plus d’être un vétéran de la Seconde Guerre mondiale.

Honoré

C’est le troisième joueur des « Moineaux » à obtenir ce prix après Jeff Perrett (2015) et Shea Emry (2013).

« De voir mon nom être associé à ce grand homme est un honneur. C’est une belle récompense de la part de mes pairs, a affirmé Brodeur-Jourdain, qui était le candidat des Alouettes pour la deuxième année d’affilée. C’est un trophée qui n’est pas axé sur les performances sur le terrain, mais sur l’attitude et l’éthique de travail.

« La semaine dernière, j’ai compris que j’avais gagné, alors qu’on m’a dit d’être présent au gala. »

Brodeur-Jourdain est l’un des athlètes les plus engagés dans la communauté montréalaise. Si ce n’est pas une visite à l’hôpital pour rencontrer des enfants malades, il participe à une campagne de financement.

« Il y a des gens qui s’impliquent pendant toute une vie sans recevoir une tape dans le dos, a raconté l’athlète originaire de Saint-Hyacinthe. Ce trophée, c’est la mienne. Lorsque tu fais de bonnes actions, tu ne le fais pas pour ce type de récompense. »