/24m/job-training
Navigation

Culture organisationnelle et affinité personnelle : Les organisations verticales

Attractive african american young woman accountant working in office
Drobot Dean - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Pour notre chronique cette année, nous mettons en vedette diverses facettes de l’épanouissement professionnel.

Ayant érigé les fondements d’un plan de carrière structuré, réfléchi et bien renseigné, nous nous penchons à présent sur la culture organisationnelle, car elle a aussi son mot à dire dans votre bien-être au travail.

Dans ce deuxième article de notre nouvelle série, mettons en lumière divers modes de gestion, et plus particulièrement, comment diffèrent les pratiques décisionnelles dans les organisations verticales vis-à-vis des horizontales. Vous avez certainement une préférence, un penchant pour l’une ou l’autre de ces structures. En prendre conscience vous donnera un outil de plus pour aborder vos entrevues d’embauche avec confiance et clarté, car vous saurez sur quoi concentrer vos questions pour l’intervieweur.

Attractive african american young woman accountant working in office
4frame group - stock.adobe.com

Les structures verticales

Imaginez-vous à une réunion qui a pour but de présenter l’équipe au nouveau patron. Le rassemblement a lieu dans une salle de conférence ou un auditorium, avec une attribution hiérarchisée des sièges et une allocation des temps de parole. L’adjointe administrative du nouveau directeur avait envoyé l’invitation une semaine à l’avance, accompagnée de l’ordre du jour et de documents à l’appui.

Le nouveau patron arrive en dernier, mais parfaitement à l’heure, portant veston-cravate et une présence imposante, et d’un ton grave et éloquent, prend instantanément la parole. Il se présente, affirme son nouveau titre avec référence à son éducation et ses réalisations passées, et se lance dans le survol des (re)directives stratégiques qu’il a unilatéralement érigées. Couvrant chaque point avec une prestance et une assurance remarquables, il attribue les tâches et un échéancier à chaque chef de département et clôt la réunion en énonçant la prochaine date dans le calendrier des rapports.

Attractive african american young woman accountant working in office
WavebreakmediaMicro - stock.adobe.com

Votre affinité personnelle

Comment vous sentez-vous? Êtes-vous rassuré(e) et impressionné(e) par ce que vous appelleriez la « compétence » du patron, c’est-à-dire la clarté de ses instructions, sa préparation et sa maîtrise des objectifs et opérations de l’entreprise? Associez-vous sa fermeté à une certaine crédibilité?

Ou est-ce peut-être tout à fait le contraire? Êtes-vous agacé(e) par ce que vous percevez comme étant de l’arrogance et une indifférence flagrante portée à l’endroit de tous vos collègues? Êtes-vous allergique à un style de gestion qui dicte au lieu de consulter?

Évidemment, il n’y a ni bonne ni mauvaise réponse. Le nouveau directeur voulait se montrer digne de ses nouvelles fonctions, mais son approche – qui pourrait d’ailleurs correspondre aux normes de l’institution – a soit incité chez vous confiance ou rébellion. Que ce soit l’une ou l’autre de ces réactions instinctives, vous devriez l’écouter!

Alors, à quoi ressemblerait le mode de gestion dans une structure horizontale? Soyez des nôtres dans deux semaines pour une mise en scène de l’autre extrémité du spectre, et alors identifions le type d’environnement que vous êtes le plus porté(e) à apprivoiser.


Pour parcourir toutes nos chroniques, rejoignez-nous sur le site de l’École d’éducation permanente de l’Université McGill ou sur LinkedIn.