/news/politics
Navigation

Moins de tâches pour Ferrandez

Le maire du Plateau cède deux dossiers au comité exécutif de Montréal

GEN-ELECTIONS-MUNICIPALES-PROJET-MONTREAL
Photo d’archives, Joël Lemay Luc Ferrandez a été nommé lundi au comité exécutif.

Coup d'oeil sur cet article

Le maire du Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez, perd une partie de ses responsabilités moins d’une semaine après avoir été désigné pour siéger au comité exécutif de Montréal.

Le bouillant maire cède à son confrère de Verdun, Jean-François Parenteau, les dossiers du développement durable et de l’environnement, ce qui comprend la qualité de l’air, de l’eau et des terrains.

M. Ferrandez garde toutefois la responsabilité des grands projets et des grands parcs. Ce dernier dossier lui tient particulièrement à cœur, comme en témoigne la publication de lundi dernier sur Facebook de son « serment du jardinier », une sorte de lettre d’amour aux espaces verts de Montréal.

Pas une rétrogradation

Au cabinet de la mairesse Valérie Plante, on explique que cet ajustement n’est pas une rétrogradation, mais plutôt un transfert de tâches.

« MM. Ferrandez et Parenteau œuvrent sur le même “trio de travail”, avec la conseillère Marianne Giguère, indique le porte-parole Youssef Amane. Ils s’échangent des dossiers, mais dans les faits, ils continueront à mettre en commun leurs expertises sur les questions environnementales. »

Seul élu indépendant du comité exécutif, M. Parenteau ajoute donc deux dossiers à ceux des services aux citoyens et de l’approvisionnement.