/news/currentevents
Navigation

Guitare, tam-tam et chanteurs pour attirer les fidèles à l’église

Un curé de Saint-Hyacinthe investit 39 000 $ pour donner un nouveau souffle à la messe

Système de son, guitare électrique et écrans géants: l’animation du groupe de musique à l’église de Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe n’a rien à voir avec ce que l’on retrouve habituellement dans les autres églises du Québec.
Photo COLLABORATION SPÉCIALE, magalie lapointe Système de son, guitare électrique et écrans géants: l’animation du groupe de musique à l’église de Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe n’a rien à voir avec ce que l’on retrouve habituellement dans les autres églises du Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Un curé qui n’en pouvait plus de dire la messe devant des bancs d’église vides a investi 39 000 $ dans des écrans géants, des caméras et un système de son pour attirer les fidèles.

Depuis quelques semaines, on peut entendre de la guitare électrique, du tam-tam et plusieurs jeunes chanteurs dans une des trois églises de Saint-Hyacinthe dirigées par le curé Jacques Lamoureux. Les deux autres suivront d’ici peu.

Ce curé de 58 ans a décidé de transformer sa messe en spectacle tous les dimanches afin d’attirer plus de jeunes fidèles.

Le 5 novembre, ils étaient plus de 500 dans l’église de Saint-Joseph. M. Lamoureux n’avait jamais vu autant de gens durant les sept ans qu’il a passé à Saint-Hyacinthe, sauf à Noël et à Pâques.

« Les gens sont toujours croyants, mais la spiritualité n’est pas très à la mode. Si tu veux rejoindre des personnes que personne ne rejoint, eh bien tu dois faire des choses que personne ne fait. Si tu brasses la même salade pendant 10 ans, tu vas avoir les mêmes résultats. Je suis convaincu qu’en 2017 une spiritualité vivante peut aider les gens à faire face à la vie », a dit le curé qui a été ordonné il y a 22 ans.

Jacques Lamoureux, Curé
Photo COLLABORATION SPÉCIALE, magalie lapointe
Jacques Lamoureux, Curé

 

Livre

En avril dernier, à la suite de la lecture du livre Rebuilt, le curé Lamoureux s’est inspiré de ce projet réalisé aux États-Unis et il a foncé. Dans ce livre, les auteurs racontent comment ils ont redonné vie à leur paroisse qui s’éteignait.

« Faire du neuf, c’est toujours risqué. Parfois, on a peur des 10 personnes qu’on va perdre et on oublie les cent nouvelles qu’on va rejoindre. Ce n’est pas seulement pour les 15-16 ans qu’on doit changer. Actuellement, ce sont les 65 ans et moins qu’on n’a pas dans nos églises », a dit le curé.

D’ailleurs, il a l’intention de changer les chants que l’on retrouve traditionnellement dans les églises du Québec.

« Les églises sont associées à des chansons plates. Je voulais quelque chose de vivant », a dit le curé Lamoureux.

À l’aide de nouvelles chansons et de groupes de musique, il souhaite que les gens embarquent.

Changement

M. Lamoureux affirme que les Québécois sont à la recherche de spiritualité, que les plus jeunes se cherchent, mais précise que l’Église doit remonter la pente.

« L’Église, au Québec, c’était presque un monopole. Il y a aussi eu les abus, mais on sent que quelque chose veut bouger. C’est peut-être mon âge, mais il faut risquer dans la vie. Les gens ont besoin de savoir qu’il y a un sens à leur vie », a ajouté le curé.

Il est d’ailleurs persuadé que la relève, si petite soit-elle, apportera son lot d’aspects positifs aux croyants.

« Ce qui est pratique dans mon domaine, c’est que ce n’est pas très contingenté », a-t-il lancé à la blague.

Six changements dans son église

Voici les six ingrédients que le livre Rebuilt a proposés et auxquels le curé a adhéré pour remplir ses églises :

  • Accueillir les gens au kiosque d’accueil
  • Un message pertinent actuel de 2017 à partir d’exemples concrets
  • S’occuper des jeunes lors d’éveils religieux adaptés à l’horaire des parents pour encadrer la spiritualité des enfants
  • Installer des écrans et une caméra pour que les gens voient ce qui se passe en avant
  • Changer les chants et la musique.
  • Un site internet pour que les gens puissent communiquer avec l’équipe de l’Église vivante.