/sports/racing
Navigation

La dernière à Bottas

Le pilote finlandais orchestre un autre doublé pour l’écurie Mercedes

Valtteri Bottas a remporté dimanche, à Abou Dhabi, le dernier Grand Prix de la saison.
Photo AFP Valtteri Bottas a remporté dimanche, à Abou Dhabi, le dernier Grand Prix de la saison.

Coup d'oeil sur cet article

Parti en position de tête, Valtteri Bottas a remporté dimanche le Grand Prix d’Abou Dhabi, vingtième et dernière manche de la saison 2017 de Formule 1, devançant son coéquipier, le Britannique Lewis Hamilton, et l’Allemand Sebastian Vettel.

Le Finlandais a ainsi orchestré un quatrième doublé cette saison pour les Flèches d’Argent.

Faible consolation pour le pilote de l’écurie Ferrari, il s’assure du titre honorifique de vice-champion du monde, derrière Hamilton.

Bottas, qui s’est imposé à trois reprises dans sa carrière, les trois fois cette année à bord d’une Mercedes, termine troisième au classement final des pilotes. Il avait été recruté par l’équipe allemande en début de saison à la suite de la retraite surprise de Nico Rosberg, titré quelques mois plus tôt.

Les Ferrari de l’Allemand et du Finlandais Kimi Räikkönen n’ont pas été en mesure de suivre le rythme imposé par les Mercedes, espacées d’un peu plus de trois secondes à l’arrivée.

Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) a terminé cinquième, devant l’Allemand Nico Hülkenberg, qui permet à Renault de ravir la sixième place au classement des constructeurs à Toro Rosso, dont aucun des pilotes n’a terminé dans les points.

Suivent les Force India du Mexicain Sergio Perez et du Français Esteban Ocon, la McLaren de l’Espagnol Fernando Alonso et la Williams du Brésilien Felipe Massa, pour son 269e et dernier GP en F1.

Daniel Ricciardo (Red Bull), contraint à l’abandon au 21e tour à la suite d’un problème hydraulique, a, quant à lui, perdu la quatrième place au classement des pilotes au profit de Räikkönen.

Un parcours sans erreur

« J’ai fait de mon mieux, mais Valtteri a fait un boulot fantastique, très propre et sans erreur, a raconté Hamilton, qui avait conquis son quatrième sacre au Mexique il y a quelques semaines. Que demander de plus : un doublé pour Mercedes, et un beau succès contre Ferrari. »

N’empêche que la Scuderia empêche l’écurie allemande et ses deux pilotes de terminer aux deux premières places du classement final pour la première fois depuis 2014.

« Lewis a été proche pendant toute la course, a souligné le gagnant. Je savais qu’il suffisait d’une seule erreur pour lui permettre de me devancer. Je suis heureux d’avoir tenu le coup. Je veux faire encore mieux l’an prochain et saisir ma chance de devenir champion du monde. »

– Avec la collaboration d’AFP

Résultats

Classement général officiel du Grand Prix d’Abou Dhabi, 20e et dernière manche du Championnat du monde de Formule 1, remporté dimanche sur le circuit de Yas Marina (5,554 km) par le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes)