/entertainment/shows
Navigation

5 choses à retenir des nominations pour la cérémonie des Grammy

Coup d'oeil sur cet article

Adieu rock and roll, faites place au rap et au R&B. Il n’y aura pas de #grammysSoWhite en 2018. Après avoir essuyé les critiques et le boycottage des Frank Ocean, Justin Bieber et Kanye West pour son manque de diversité, la soirée des Grammy fait une place encore plus grande aux musiques urbaines dans ses catégories phares. Que retenir des nominations annoncées mardi matin en vue du gala du 28 janvier 2018, qui aura lieu au Madison Square Garden de New York ? Le Journal a décortiqué ça pour vous.

1- Le rock rayé de la carte

Nothing More
Adam Bielawski/WENN.com
Nothing More

Le rock n’est peut-être pas mort. Mais aux Grammy, il est désormais marginalisé. À part les catégories qui lui sont proprement consacrées, le rock ne compte aucun représentant dans les quatre grandes catégories générales : album, enregistrement, chanson et nouvel artiste. Le changement de la garde est complet, le rap et le R&B sont désormais sur le trône. Dans les catégories rock, c’est Nothing More qui récolte la part du lion avec trois nominations, une de plus que Metallica et les Foo Fighters.

2- Duel au sommet entre rappeurs

Jay-Z
WENN.com
Jay-Z

Jay-Z ou Kendrick ? La lutte la plus féroce de la soirée opposera deux rappeurs, détenteurs des meilleures récoltes avec huit et sept citations respectivement. Bien que l’on ait cru que Kendrick Lamar serait celui qui récolterait le plus de nominations, le rappeur de Compton semble partir avec une longueur d’avance sur son vétéran rival. Son album Damn compte parmi les meilleures parutions de l’année, selon à peu près toutes les publications spécialisées. Et le succès commercial est au rendez-vous. À surveiller aussi : Bruno Mars et la recrue SZA qui font belle figure avec six et cinq citations.

3- Les déçus

Ed Sheeran
WENN.com
Ed Sheeran

Parlant de snobisme, difficile d’expliquer l’absence d’Ed Sheeran dans les catégories de prestige. Il faut consulter la section consacrée à la musique pop pour voir apparaître son très couru album Divide et son hit planétaire Shape of You. Autre surprise, l’unique nomination récoltée par Lorde. Même si son Melodrama a été retenu dans la catégorie d’album de l’année, on ne saisit pas vraiment pourquoi la Néo-Zélandaise n’a pu se glisser dans aucune autre case.

4- La touche montréalaise

Leonard Cohen
WENN.com
Leonard Cohen

Deux de nos exportations musicales les plus célèbres tenteront de ravir une statuette. À titre posthume, Leonard Cohen est en lice dans deux catégories : meilleure interprétation rock pour sa chanson You Want it Darker (Cohen, rock ? Vraiment ?) et meilleure interprétation American roots pour Steer Your Way. Le collectif Arcade Fire, qui avait remporté le prestigieux prix de l’album de l’année, en 2011, tentera sa chance dans la case album alternatif avec son récent Everything Now.

5- Despacito flaire la bonne affaire

Luis Fonsi
Oscar Gonzalez/WENN.com
Luis Fonsi

Despacito, le ver d’oreille officiel de 2017, aura trois chances de s’inscrire dans l’histoire. Nommé dans la catégorie performance pop par un duo ou groupe, le titre popularisé par Luis Fonsi et Daddy Yankee avec Justin Bieber pourrait surtout repartir avec un des prix les plus prestigieux de la soirée, soit enregistrement ou chanson de l’année. Qui a dit qu’on snobait les succès populaires aux Grammy ?