/sports/soccer/impact
Navigation

La retraite internationale pour Laurent Ciman après le Mondial

La retraite internationale pour Laurent Ciman après le Mondial
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le défenseur de l’Impact de Montréal Laurent Ciman prévoit mettre un terme à sa carrière sur la scène internationale après la Coupe du monde de soccer 2018.

L’athlète de 32 ans souhaite précédemment aider la Belgique à savourer les grands honneurs lors de la prestigieuse compétition qui se déroulera en Russie du 14 juin au 15 juillet.

«Je rêve d’aller en Russie, mais pas pour y faire de la figuration. Je suis un garçon qui aime les défis et ce serait magique de pouvoir fouler les terrains d’une compétition qui, nous l’espérons, se transformera en succès», a-t-il mentionné au magazine du Standard de Liège, club pour lequel il a évolué de 2010 à 2015.

«J'en ai parfois marre de laisser ma fille sans son père, je pense que ce sera ma dernière compétition, a poursuivi celui dont la fille Nina souffre d’autisme. Je fais encore le Mondial avec les Diables, puis je laisse la place aux autres. Cela me libérera du temps pour mes proches. Je suis fier de mon pays, mais rien ne vaut le sourire de mes enfants.»

Ciman a fait partie de la formation belge au Mondial 2014 et à l’Euro, deux ans plus tard. Plus tôt ce mois-ci, il a été sélectionné pour deux matchs amicaux contre le Mexique et le Japon.