/24m/city
Navigation

Murale en l'honneur de Fredy Villanueva :la Fraternité des policiers réagit

Fredy Villanueva
Photo courtoisie Fredy Villanueva

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – La Fraternité des policiers de Montréal ne comprend pas que la mairesse Valérie Plante soit prête à créer une murale pour honorer la mémoire de Fredy Villanueva alors qu'il n'y a aucun mémorial pour les 71 policiers morts en service dans la métropole.

«Il pourrait être utile que la mairesse lise ou relise le rapport du coroner», a déclaré par voie de communiqué le président de la Fraternité, Yves Francoeur, au sujet de l’intervention policière qui a mené à la mort du jeune homme en 2008. Il s’agit selon lui d’un sujet qui doit être traité «avec prudence et circonspection».

Valérie Plante avait évoqué «des erreurs faites dans le passé qui ont coûté la vie à un jeune homme qui ne méritait de mourir» au conseil municipal. Aucune accusation criminelle n’avait été déposée contre l’agent qui avait fait feu sur Fredy Villanueva, qui se trouvait avec son frère Dany et des amis au parc Henri-Bourassa au moment du drame.

Le sénateur Pierre-Hugues Boisvenu, qui a cofondé l’Association des familles de personnes assassinées ou disparues, a dit comprendre la position des policiers et croit que Valérie Plante aurait dû consulter plus sérieusement les intervenants du milieu avant de se prononcer. «C’est un évènement qui a galvanisé la société et une certaine retenue aurait été de mise plutôt que de rouvrir une plaie qui a divisé la société», a-t-il souligné.

La mairesse a indiqué mardi en point de presse que la création d’une murale serait «un geste de réconciliation très simple pour bâtir des ponts entre les communautés» de Montréal-Nord, où le drame est survenu il y a neuf ans.

La position de la mairesse a surpris l’opposition. Le chef intérimaire de l'Équipe Coderre, Lionel Perez, a invité cette dernière à venir parler aux résidents de l’arrondissement avant de prendre ce genre de décision. «Penser qu’une murale va régler tous les enjeux sur le terrain démontre à quel point qu’elle est déconnectée de la réalité de Montréal-Nord», a-t-il dit.

La mairesse de Montréal-Nord, Christine Black, a aussi émis certaines réserves. «L’équipe de Montréal-Nord au conseil municipal est surprise de la prise de la position de la mairesse Valérie Plante sur un enjeu très polarisant auprès des citoyens de Montréal-Nord et qui requiert énormément de nuance et de sensibilité», a-t-elle déclaré par voie de communiqué lundi soir.

Mme Black demeure toutefois prête à rencontrer Valérie Plante pour discuter du dossier. Une invitation devrait être lancée prochainement à la mairesse, a indiqué son cabinet mardi, sans préciser de date

La fondatrice et directrice de l’organisme communautaire Les Fourchettes de l’espoir, Brunilda Reyes, n’est pas contre l’idée de rendre hommage à Fredy Villanueva. «S’il faut laisser quelque chose pour que la mémoire reste vive, oui il faut le faire, mais avec des objectifs de sensibilisation et d’éducation. Il ne faut pas juste laisser une plaque pour laisser une plaque», a-t-elle soutenu.