/entertainment/comedy
Navigation

«Préfère novembre» de Louis-José Houde: du grand art

Coup d'oeil sur cet article

Nos attentes étaient très élevées pour ce quatrième spectacle solo de Louis-José Houde. Et il les a pleinement comblées. Avec Préfère novembre, l’humoriste apparaît au sommet de son art en livrant un spectacle hyper comique et sans temps mort. Une prouesse de haute voltige qui démontre à quel point il vole au-dessus de la mêlée.

Le prochain à surveiller

Avant son entrée en scène, Louis-José a laissé la place à Simon Gouache pour sa première partie. L’humoriste, qui s’est récemment démarqué dans des galas Juste pour rire, a encore une fois fait mouche avec un numéro où il a notamment parlé des tout-inclus dans le sud, des sommeliers dans les restaurants et du chat de son ex qui parle. Doté d’une aisance sur scène comme on en a rarement vu, Gouache est vraiment le prochain humoriste à surveiller.

Maître à l’œuvre

Sans tambour ni trompette, Louis-José Houde a fait son apparition sur scène avec comme simple décor un tabouret et un rideau bleu. Avec un quatrième spectacle en 15 ans de carrière, l’humoriste maîtrise l’humour de style stand-up à la perfection. Son spectacle est volontairement court, 1 h 10 sans entracte, et l’humoriste en tire pleinement profit. Ses numéros s’enchaînent à la vitesse de l’éclair, laissant peu de répit au public. Une performance sans faille.

Hilarante anecdote en ski

Dans ce nouveau spectacle, Louis-José parle entre autres de son amour pour le mois de novembre, de racisme, d’homophobie, de la fin éventuelle de l’eau potable, des mères monoparentales et de la deuxième fois qu’il a fait l’amour. L’humoriste nous a particulièrement fait rire lorsqu’il a raconté une anecdote survenue en ski, alors qu’il s’est retrouvé assis, de façon anonyme, à côté de trois filles qui venaient de voir son spectacle.

Meilleures blagues

« On devrait tous connaître notre date de mort. En le sachant, plus personne n’irait aux meetings de copropriétaires de condos. »

« La télé 4K, enfin ! Le HD, on voyait rien ! Moi, Pierre Curzi, je veux voir chaque détail. »

« La première fois que j’ai fait l’amour, la veille, je suis allé au Laser Quest. Quel beau week-end ! »

« C’est-tu déjà arrivé une housse de barbecue qui ne déchire pas? »

LE VERDICT

Ce n’est pas pour rien que Louis-José Houde cumule les tournées à succès, lui qui a dépassé le million de billets vendus en carrière avec ses trois premiers spectacles. L’humoriste est en pleine possession de ses moyens. Et aujourd’hui, à 40 ans, sa maîtrise de la technique humoristique est pour le moins impressionnante. Une véritable leçon donnée par un maître de l’humour.