/sports/fighting
Navigation

Finale explosive à prévoir avec Shakeel Phinn

Finale explosive à prévoir avec Shakeel Phinn
Photo Agence QMI, Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

Il ne reste plus qu'une semaine avant la tenue du gala de boxe du Groupe Yvon Michel, le 7 décembre, au Casino de Montréal.

Les boxeurs qui seront en action lors de cette soirée ont participé à un entraînement public, mercredi. Six pugilistes du Groupe GYM vont tenter d'en mettre plein la vue lors de ce gala.

C'est Shakeel Phinn (16-1-0, 11 K.-O.) qui aura l'honneur de disputer la finale.

Le champion canadien chez les super-moyens affrontera Ramon Aguinaga (11-0-0, 8 K.-O.). Le Mexicain est invaincu en 11 combats.

«Je suis prêt pour n'importe quoi. Je vais lui donner sa première défaite», a dit Phinn d'un air confiant.

L’athlète de 27 ans doit l'emporter de façon convaincante s'il espère obtenir des combats importants en 2018.

«Shakeel va tenter d'avoir sa 16ème victoire consécutive et il s'approche du top 10 mondial, a observé l'analyste de boxe Bernard Barré. Il est champion canadien et on voit la progression à chaque combat. Son nom commence à circuler sur la scène internationale.»

Zewski en action

Mikaël Zewski (28-1-0, 21 K.-O.) va pour sa part remonter dans le ring face à Enrique Escobar¸(17-3-0, 14 K.-O.).

Le Québécois ne veut plus perdre de temps et espère se battre le plus souvent possible au cours des prochains mois.

«J'ai besoin de ça, a-t-il souligné. J'ai 28 ans et bientôt 29 en février. Il faut que les choses se déroulent vite alors je dois faire des sacrifices et pour ça, je dois rester actif.»

Un défi pour Dicaire

De son côté, Marie-Eve Dicaire va tenter d'obtenir une 10e victoire en autant de combats professionnels alors qu'elle mesurera à la Mexicaine Silvia Zuniga (7-15-0, 1 K.-O.).

«C'est une adversaire qui sera plus lourde que moi, a expliqué Dicaire. Ce combat est signé à 156 livres, donc c'est une grosse différence et je vais devoir utiliser ma vitesse pour la neutraliser.»