/sports/ski
Navigation

Alex Harvey vise un top 10 en Norvège

Alex Harvey
Photo Agence QMI, Sébastien St-Jean Alex Harvey

Coup d'oeil sur cet article

À peine une semaine après sa quatrième place au 15 kilomètres poursuite à la Coupe du monde de Ruka, en Finlande, Alex Harvey est de passage en Norvège.

Le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges est à Lillehammer, où se tiendra un sprint en style classique samedi prochain, suivi, le lendemain, d’un skiathlon de 30 km, l’épreuve préférée du Québécois.

« C’est toujours bien plaisant de skier en Norvège. Les foules sont toujours grandes. Ce sont de super beaux parcours et les organisateurs font toujours du bon travail », a-t-il raconté, jeudi matin, sur les ondes de la chaîne LCN.

« Je vise un top 10. En début de saison, je sais que je ne suis pas encore au sommet de ma forme. La semaine dernière, c’est ce que j’ai fait en terminant quatrième. »

Déjà après la première fin de semaine de la saison, Harvey retrouve un siège qui lui est familier en occupant le quatrième rang au classement général, lui qui avait terminé troisième à la fin de l’hiver dernier.

Il aura de la compétition en fin de semaine, puisque la nouvelle coqueluche de 21 ans Johannes Klaebo, gagnant du triplé à Kuusamo, la semaine dernière, est originaire de la Norvège.

Selon Harvey, les Norvégiens et les Russes sont plus agressifs dans leurs stratégies, puisqu’ils poussent pour une qualification olympique tôt dans le calendrier.

« Pour nous, les Canadiens, c’est un avantage d’être présélectionnés pour les Jeux, tandis qu’ils doivent se qualifier en début de saison. Ils doivent être bonne forme. En milieu de saison, ça peut les ralentir aux Jeux olympiques et aux Championnats du monde, comme on a vu l’an passé. »