/news/education
Navigation

La fin des récréations en après-midi?

École de la Roselière
Photo d'archives Chantal Poirier Outre le temps pour l’habillage, certaines écoles ont également invoqué des raisons administratives pour annuler les pauses extérieures en après-midi.

Coup d'oeil sur cet article

Des écoles de la province auraient décidé d'abandonner les récréations en après-midi sous prétexte, notamment, que le temps exigé par l'habillage des enfants est trop long.

Plusieurs enseignants se disent inquiets de ce changement.

Cette information provient de l’expert en éducation, Égide Royer, qui a participé à un colloque rassemblant des dizaines de professeurs en éducation physique du Québec, le week-end dernier.

Outre le temps pour l’habillage, certaines écoles ont également invoqué des raisons administratives pour annuler les pauses extérieures en après-midi. Parfois, le transport scolaire du retour à la maison est prévu plus tôt que les années précédentes. Les directions estiment donc économiser du temps avec cette mesure.

Un sondage de la Coalition québécoise sur la problématique du poids mené auprès de comités de parents révèle que près de 2 écoles sur 10 de la province n’offrent pas deux récréations tous les jours.

Pourtant, les récréations sont jugées essentielles par plusieurs spécialistes pour améliorer la concentration en classe.

«Si on part du principe qu’un enfant doit absolument bouger au moins une heure tous les jours, imaginez les conséquences pour la santé présente et future de ces enfants-là si on les garde sédentaires sous prétexte que c’est trop compliqué ou qu’on n’a plus de temps», affirme Dr Jean-Pierre Després de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec.