/sports/racing
Navigation

Lance Stroll aux 24 Heures de Daytona

Le pilote québécois participera à l’épreuve d’endurance pour la deuxième fois

Grand Prix du Canada
Photo d’archives, Martin Chevalier Lance Stroll a conclu, dimanche, sa première saison en Formule 1.

Coup d'oeil sur cet article

C’est maintenant officiel, Lance Stroll sera au départ des 24 Heures de Daytona, cette épreuve d’endurance qui sera disputée les 27 et 28 janvier 2018.

Il s’agira d’une deuxième participation à cette course pour le pilote québécois, qui avait été recruté par l’équipe de Chip Ganassi en 2016 dans la classe des prototypes (P).

Cette fois, Stroll se retrouvera au volant d’une voiture Oreca 07, dans la catégorie des LMP2, préparée par l’équipe Jackie Chan DC Racing.

La nouvelle sera confirmée aujourd’hui matin, a appris Le Journal de Montréal.

Le Suédois Felix Rosenqvist, actuel pilote en Formule E et ancien coéquipier de Stroll en F3 (2015 et 2016), le Néerlandais Robin Frijns et l’Espagnol Daniel Juncadella, tous âgés de 26 ans, seront ses partenaires d’équipe.

Contre Alonso

Le Montréalais de 19 ans sera le deuxième pilote de F1 à prendre part à cette classique annuelle puisque le vétéran Fernando Alonso a déjà confirmé son inscription il y a quelques semaines.

Il affrontera d’ailleurs Stroll dans la même catégorie de bolides. L’équipe de l’Espagnol, United Autosports, lui confiera le volant de l’une des deux Ligier JS P217 qu’il partagera avec les Britanniques Lando Norris et Phil Hanson âgés d’à peine 18 ans.

Cette course d’Alonso représente une étape cruciale en vue d’une participation probable à la plus prestigieuse épreuve d’endurance du monde, les 24 Heures du Mans, qui auront lieu en juin.

Tous les engagés à Daytona sont conviés à trois jours d’essais privés, à l’occasion du traditionnel Roar before the 24, prévu du 5 au 7 janvier 2018 sur le célèbre tracé de la Floride.

Rester positif

Stroll a mis fin, dimanche, à Abou Dhabi, à sa toute première saison en F1.

S’il a complété les deux dernières escales du championnat en queue de peloton, il a néanmoins dressé un bilan positif de son année recrue.

« Ce que j’ai appris, a-t-il déclaré dans sa dernière entrevue avant de quitter pour les vacances, c’est qu’il ne faut jamais abandonner et rester positif dans les moments les plus difficiles.

« Je suis conscient que mon apprentissage est loin d’être terminé, je veux progresser et c’est ce que j’entends faire en 2018. »