/finance
Navigation

Des billets vendus au rabais pour la Coupe Grey

Des billets vendus au rabais pour la Coupe Grey
Photo Twitter DeVier Posey

Coup d'oeil sur cet article

Aurait-on surévalué la capacité de payer des amateurs de sport ? Les gens se voient-ils dans l’obligation de restreindre le budget qu’ils consacrent aux diverses formes de divertissement, y compris le sport ? À en juger par la popularité générée par les deux dernières éditions de la Coupe Grey, c’est fort possible.

Bien que la grande fête annuelle du football canadien, qui se tenait à Ottawa le weekend dernier et qui s’inscrivait dans le cadre des festivités entourant le 150e anniversaire du Canada, ait rapidement affiché complet, ce ne sont pas tous les détenteurs de billets qui souhaitaient y assister.

Revente

En effet, dans les jours qui ont précédé l’événement des milliers de billets étaient disponibles sur les sites d’annonces classées et les sites de revente, comme StubHub. Qui plus est, les prix ont considérablement chuté à la suite de l’élimination de l’équipe locale, le Rouge et Noir, en demi-finale de la conférence de l’Est.

Les gens s’étant procuré des billets dès leur mise en vente souhaitaient-ils s’enrichir en les revendant à fort prix ou étaient-ils tout simplement des partisans de l’équipe hôte ? Peu importe, plusieurs ont dû se résigner à vendre leurs billets à perte.

On ne parle pas ici d’une anomalie. L’an dernier, à six semaines de la présentation de la finale de la Coupe Grey, les organisateurs ont dû réduire le prix des billets de 50 % puisque la moitié des quelque 35 000 places du BMO Field de Toronto n’avaient pas trouvé preneurs.

Il serait facile de conclure que l’abondance de billets disponibles en vue de la Coupe Grey est attribuable au fait que la Ligue canadienne de football n’est pas populaire dans l’est comme elle l’est en Alberta.

Forte concurrence

Par contre, on doit plutôt regarder du côté du nombre croissant d’options qui s’offrent aux amateurs de sport.

À Toronto, en 2016, on a attribué le manque d’intérêt envers la Coupe Grey aux succès des Blue Jays, des Raptors et du Toronto FC, sans oublier les toujours populaires Maple Leafs. Du côté de la capitale fédérale, les Sénateurs n’affichaient pas complet lors des dernières séries. L’équipe a ainsi décidé de couvrir 1500 de ses sièges en vue de la saison 2017-2018 et, selon certaines rumeurs, l’avenir des Sénateurs serait tout sauf assuré.

Chez nous, au moment où l’on parle de ramener une équipe de baseball à Montréal, il serait pertinent de regarder ce qui se passe ailleurs. Il est vrai que les temps ont changé et que le modèle d’affaires du baseball majeur n’est plus le même, mais rappelons-nous que les défunts Expos peinaient à attirer des spectateurs à leurs matchs malgré l’absence des Alouettes pendant de nombreuses années.

 

Meilleure aubaine sur le site de revente StubHub (en dollars canadiens)

  • 26 octobre: 256 $
  • 16 novembre: 214 $
  • 23 novembre: 196 $
  • 26 novembre: 140 $

* Incluant les frais et taxes, ces billets ont été initialement vendus 290 $ aux amateurs.

Moins cher dans l’Ouest

Pour la prochaine édition de la Coupe Grey, les Eskimos d’Edmonton ont déjà confirmé que des billets à 99 $ seraient disponibles.

 

Tom Brady pour le marché du luxe

Des billets vendus au rabais pour la Coupe Grey
Photo AFP

De la pizza, du café, des services de câble et d’internet ou encore des produits cosmétiques. Les athlètes tentent plus souvent qu’autrement de nous vendre des produits qui n’ont rien d’extravagant. Par contre, il n’est pas rare de voir des athlètes s’associer à des entreprises offrant des produits beaucoup plus luxueux qui ne s’adressent pas nécessairement à l’amateur moyen. Le quart-arrière des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, Tom Brady (photo), prouve qu’il existe un marché pour ce type de produits. En plus de son entente avec les montres Tag Heuer, Brady a conclu un partenariat avec Aston Martin. En vertu de ce partenariat, le constructeur automobile a produit 12 exemplaires d’une Aston Martin décapotable, édition Tom Brady. Offertes pour la modique somme de 360 000 $ américains, les voitures ont été vendues dans le temps de le dire.

 

Des casques à 1500 $ pour éviter les commotions

Tout comme la LNH, la NFL doit composer avec l’épineux dossier des commotions cérébrales et des impacts à long terme des coups à la tête qu’encaissent les joueurs. Une entreprise de Seattle fait beaucoup parler d’elle par les temps qui courent. Grâce à l’appui de divers investisseurs et en collaboration avec d’ex-joueurs et des neurologues, l’entreprise Vicis continue de perfectionner ses casques protecteurs. Vicis se targue déjà d’avoir conçu le casque le plus sécuritaire sur le marché, le Zero1, vendu à 1500 $ l’unité aux joueurs de football universitaires et professionnels.

 

Le chiffre de la semaine: 35$

Des billets vendus au rabais pour la Coupe Grey
Photo AFP

Si certains athlètes exigent que les partisans paient pour obtenir un autographe, pourquoi une équipe n’en ferait pas autant ? C’est selon cette logique que les Astros de Houston ont décidé que chaque partisan souhaitant se prendre en photo avec le trophée de la Série mondiale devrait débourser 35 $. Drôle de façon de souligner le premier championnat de son histoire.