/news/education
Navigation

Des cours universitaires au Collège militaire royal de Saint-Jean dès août 2018

Le ministre de la Défense, Harjit S. Sajjan
CAPTURE D'ÉCRAN / TVA NOUVELLES / AGENCE QMI Le ministre de la Défense, Harjit S. Sajjan

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU – La formation universitaire pourra être de retour dès la rentrée de 2018 au Collège militaire royal de Saint-Jean (CMR Saint-Jean), à Saint-Jean-sur-Richelieu, dans la mesure où le gouvernement du Québec délivre une lettre d’accréditation donnant le feu vert au projet.

Le ministre de la Défense, Harjit S. Sajjan, a profité de son passage vendredi au CMR Saint-Jean pour confirmer l’intention du gouvernement Trudeau d’y offrir un programme de baccalauréat ès arts en Études internationales dès août prochain, en vue de diplômer une première cohorte d’étudiants dès 2021.

Le projet aurait notamment l’avantage de permettre à plus de militaires canadiens de maîtriser les deux langues officielles du Canada, le français et l’anglais.

Selon le gouvernement Trudeau, il ne manque que la lettre d’accréditation du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec pour offrir le programme de baccalauréat ès arts en Études internationales.

On a aussi souligné que «le rétablissement de l’affiliation universitaire du CMR Saint-Jean a été jugé prioritaire dans le cadre de la stratégie de défense du Canada «Protection, Sécurité, Engagement» pour aider les FAC à atteindre leurs objectifs en matière de recrutement».

«Le rétablissement de l’affiliation universitaire du CMR Saint-Jean est très important pour les Forces armées canadiennes (FAC) parce qu’il favorisera le bilinguisme de nos officiers tout en contribuant à leur développement en offrant des programmes universitaires adaptés à la situation de plus en plus complexe sur le plan de la sécurité», a dit le ministre Sajjan.

Le CMR Saint-Jean offre en ce moment des cours de niveau collégial, dans la langue maternelle de chaque étudiant-officier, en sciences pures et en sciences sociales.

En plus du programme de baccalauréat ès arts en Études internationales, le Collège «continuera d’explorer la possibilité d’offrir d’autres programmes dans les domaines de l’anthropologie, de la sociologie, des études culturelles et des langues étrangères», a-t-on indiqué.

«Le CMR Saint-Jean offrira un cursus universitaire centré sur les besoins opérationnels actuels et futurs des FAC. Tout comme le Collège militaire royal du Canada, à Kingston, le CMR Saint-Jean intègre, évalue et développe les élèves-officiers pour les préparer à une brillante carrière dans les FAC», a indiqué pour sa part le contre-amiral Luc Cassivi, commandant de l’Académie canadienne de la Défense.

Le Collège militaire royal de Saint-Jean a été fondé en 1952 à Saint-Jean-sur-Richelieu. Il avait été fermé en 1995 par le gouvernement libéral de Jean Chrétien en raison de coupes budgétaires, puis rouvert en 2008 par les conservateurs de Stephen Harper.