/sports/racing
Navigation

«Je veux faire mieux que l’an dernier» -Raphaël Lessard

Le jeune pilote québécois Raphaël Lessard qualifié pour la course prestigieuse du Snowball Derby en Floride

Le jeune pilote québécois Raphaël Lessard participera pour une deuxième année consécutive au Snowball Derby en Floride.
Photo courtoisie Le jeune pilote québécois Raphaël Lessard participera pour une deuxième année consécutive au Snowball Derby en Floride.

Coup d'oeil sur cet article

PENSACOLA, Floride | Qu’ils soient jeunes ou moins... jeunes, le Snowball Derby, véritable institution aux États-Unis, représente l’épreuve de stock-car que tous les pilotes rêvent de gagner.

Et Raphaël Lessard ne fait pas exception, lui qui en sera dimanche à sa deuxième participation.

Le Beauceron a réalisé le 18e chrono le plus rapide (sur les 53 participants) lors de l’étape des qualifications vendredi soir pour assurer sa place sur la grille de départ pour la course de 300 tours.

Il a bouclé le tracé d’un demi-mille en 16,552 secondes, soit à seulement 23 centièmes de seconde du détenteur de la position de tête, Preston Peltier.

Un certain... Kyle Busch

Cette confrontation, présentée au Circuit Five Flags, à Pensacola, dans le nord-ouest de la Floride, met fin à une longue saison dans la catégorie des « Superlate Models ».

Elle réunit la crème de la spécialité et plus... encore : de véritables têtes d’affiche qui font courir les foules.

Cette année, les promoteurs ne pouvaient demander mieux. Ils peuvent en effet compter sur la présence de Kyle Busch, l’un des pilotes les plus doués de sa génération et grand animateur de la Coupe Monster Energy dont il a été finaliste pour l’obtention du titre en 2017 il y a quelques semaines à peine.

« Ça met du piquant et ça donne surtout beaucoup de prestige à cette course », a relaté le jeune pilote de Saint-Joseph-de-Beauce, en entrevue au Journal vendredi à Pensacola. C’est certain qu’on veut tous battre Kyle Busch.

« Il est dans une classe à part. Il a tout gagné partout où il est passé. »

Plus d’une cinquantaine d’inscrits

Le Snowball Derby, qui célèbre cette année ses 50 ans d’existence, fait déplacer beaucoup de pilotes, qui convoitent la bourse d’un peu plus de 20 000 $ décernée au vainqueur.

Ils sont 53 inscrits, mais seulement 37 d’entre eux seront autorisés à prendre le départ dimanche après-midi. Les 30 premiers en qualifications vendredi obtenaient automatiquement leur laissez-passer pour le Snowball Derby.

Une course de la dernière chance, qu’a pu éviter Lessard, contrairement à pareille date l’an dernier, permettra à sept autres pilotes de compléter la grille de départ.

« Une première étape est franchie »

Lessard ne cachait pas sa joie après avoir assuré sa qualification.

« C’est mieux que l’année passée, a-t-il déclaré. Je n’aurai pas à courir samedi pour assurer ma place pour l’épreuve de dimanche. Une première étape est franchie, même si le plus dur est à venir. »

En 2016, le pilote de 16 ans s’était classé troisième lors de la course de la dernière chance pour mériter sa place le lendemain. Parti de la 31e place sur la grille de départ, il avait rallié l’arrivée au dixième rang.

« C’est certain que je veux faire mieux que l’an dernier », a-t-il poursuivi. Ma Toyota Camry [préparée par l’écurie David Gilliland Racing] devrait être encore plus performante en course que lors des qualifications.

« Nous allons procéder aux ajustements nécessaires. C’est très prometteur, car j’ai entière confiance en mon équipe. »

L’épreuve de longue haleine devrait exiger tout au moins trois arrêts au puits pour le ravitaillement en carburant et les changements de pneus.

Vainqueurs connus

Busch, lui, a réalisé le 15e temps le plus rapide des qualifications (16,530 s), mais soyez certains qu’il ne restera pas trop longtemps en milieu de peloton.

Il tentera de renouer avec la victoire sur l’ovale de Pensacola pour la deuxième fois de sa carrière après avoir paradé dans le cercle du vainqueur en 2009.

Deux autres pilotes actuels de la série Coupe Monster Energy, la discipline-reine du NASCAR, l’ont aussi remporté et en deux occasions par surcroît.

II s’agit de Chase Elliott (2011 et 2015) et Erik Jones (2012 et 2013), qui n’ont malheureusement pas été en mesure de faire le déplacement en fin de semaine en Floride afin de participer à l’évènement de cette année.