/sports/others
Navigation

Arthur Margelidon médaillé d’argent au Japon

Coup d'oeil sur cet article

Le judoka Arthur Margelidon a signé un important gain dans sa carrière. Le Montréalais a récolté la médaille d’argent des -73 kg, samedi, au Grand Chelem de Tokyo, au Japon.

«C’est une étape de plus, s’est exclamé Margelidon. J’ai eu une première médaille en Grand Prix, à Hohhot en Chine, en juillet. Ça prouve que, même dans les plus gros tournois, je suis capable de performer. J’ai maintenant deux grosses médailles en un an. Il ne reste plus qu’à enchaîner les victoires. Petit à petit, je vais monter sur le podium mondial et olympique.»

En finale pour la médaille d’or, le Japonais Arata Tatsukawa a été sacré vainqueur. «Je suis très content d’avoir récolté l’argent à ce prestigieux tournoi, mais c’est quand même décevant parce que j’ai perdu un combat qui était très, très serré, a fait savoir le Québécois. Ç’a aurait pu aller d’un côté comme de l’autre. J’ai pris deux pénalités pour la même erreur de décision. J’ai passé la tête du mauvais côté du bras de mon adversaire en "golden score". »

Précédemment dans la journée, Margelidon a affronté plusieurs adversaires de taille. Il a gagné par ippon son premier combat contre l’Iranien Mohammad Mohammadi Barimanlou.

Aussi présent dans cette catégorie, le Saguenéen Antoine Bouchard a fini neuvième.

Guica septième

La Montréalaise Ecaterina Guica a conclu au septième rang des -52 kg. Sa journée s’est terminée au repêchage. Elle a perdu par ippon contre la Roumaine Alexandra-Larisa Florian. Dans les préliminaires, elle a signé une fiche de deux victoires et une défaite, toutes par ippon.

Également en action, Jessica Klimkait (-57 kg), Christa Deguchi (-57 kg), Catherine Beauchemin-Pinard (-63 kg) et Emily Burt (-63 kg) n’ont pas obtenu de classement.