/sports/opinion/columnists
Navigation

Karlsson: inquiétant !

Coup d'oeil sur cet article

Erik Karlsson affrontait les Islanders de New York, hier soir, sans avoir obtenu de points au cours des sept derniers matchs, montrant un différentiel de moins huit.

Inquiétant, direz-vous ?

Il y a de quoi. Mais, c’est encore plus inquiétant quand Erik Karlsson souligne : « Relativement aux prochaines négociations, j’aimerais demeurer à Ottawa cependant, comme vous le savez, les affaires sont les affaires. »

Plus tôt cette semaine, un autre défenseur, Drew Doughty, des Kings de Los Angeles, affirmait qu’il discuterait avec Karlsson. Les deux défenseurs deviendront joueurs autonomes sans restriction au terme de la saison 2018-19.

Les deux pourront discuter sur la stratégie à déployer puisqu’ils sont représentés par Don Meehan. « Nous allons sûrement prendre en référence le contrat de Subban, a affirmé Doughty, et comme nous avons signé plus d’exploits que P.K., nous devrions penser en fonction d’une entente de plus de 9 millions $. »

Oups !

Je ne pense pas que ça va déranger la haute direction des Kings de Los Angeles, mais Eugene Melnyk, le propriétaire des Sénateurs qui a de la difficulté à remplir son amphithéâtre, pourra-t-il embarquer dans une telle aventure ?

Déjà qu’on a échangé Kyle Turris, un joueur très populaire auprès de ses coéquipiers, parce qu’il n’était pas question d’acquiescer à ses demandes salariales.

Si John Tavares captera toute l’attention au cours des prochaines semaines, surtout à l’approche de la date limite des transactions, il faut prévoir que Doughty et Karlsson monopoliseront les tribunes à partir du 1er juillet 2018 alors qu’ils pourront entreprendre les discussions au sujet d’une nouvelle entente.

À suivre...