/weekend
Navigation

Après les années 70 place aux années 80

Les billets pour la tournée 80s de 
Sylvain Cossette, qui prendra son 
envol en septembre 2018, sont en 
vente dès aujourd’hui.
Photo Courtoisie Judith Cossette Les billets pour la tournée 80s de Sylvain Cossette, qui prendra son envol en septembre 2018, sont en vente dès aujourd’hui.

Coup d'oeil sur cet article

Dix ans après avoir lancé le projet qui lui a permis ­d’interpréter ses chansons fétiches des années 1970, sur scène et sur disque, Sylvain Cossette s’attaquera à une autre décennie, dans le cadre de son ­spectacle 80s, qui sera présenté dans toute la province à compter de septembre 2018.

C’est avec un artiste enthousiaste, volubile et – irions-nous même jusqu’à avancer – sincèrement ­heureux que Le Journal s’est entretenu à quelques jours de la mise en vente des billets de cette tournée consacrée aux années 1980.

« Je suis vraiment excité. En même temps, c’est moi qui ai décidé que c’était le bon temps pour me lancer dans ce projet », a affirmé le ­chanteur, qui profite toujours de son congé sabbatique.

« Quand j’ai décidé de ralentir, il y a deux ans, il n’était pas question pour moi de repartir en tournée avant un bon moment, a-t-il poursuivi. À un ­moment donné, c’est l’fun d’arrêter pour prendre du recul et réaliser tout ce qu’on a pu accomplir, au fil des années. Aujourd’hui, je peux dire que je suis fier de tout ce que j’ai fait. Je l’apprécie. »

Années 1980

Convaincu qu’il sera d’attaque, d’ici ­l’automne, pour reprendre le rythme de vie associé à la route, ­l’artiste a commencé à ­réfléchir à son nouveau concept de spectacle il y a déjà plusieurs mois de cela. Selon lui, la décision de se pencher sur les années 1980 s’est imposée pour plusieurs raisons.

« L’une d’elles, c’est parce qu’à mes débuts, j’ai passé dix ans à jouer dans les bars avec mon groupe Paradox. Les années 1980, je les ai passées à faire ça », a-t-il souligné.

Avant la parution du premier album du groupe, en 1989, les musiciens interprétaient principalement les grands succès de l’heure durant leurs prestations.

« Mon désir, avec cette nouvelle tournée, c’était de m’amuser et d’avoir du plaisir. En l’abordant sous cet angle-là, j’ai tout de suite eu envie de faire des tounes des années 1980, a-t-il expliqué. La musique des années 1980, ç’a été mon école. C’est avec elle que j’ai appris à chanter, que j’ai appris mon métier. Il faut dire que nous étions en show minimum cinq soirs par semaine. Paradox, c’est un groupe qui a marqué beaucoup de monde. Il ne se passe pas deux semaines sans qu’on m’en parle. »

Inspiré

Le temps venu de mettre sur papier les titres des chansons qu’il ­souhaitait reprendre, dans le cadre de ce nouveau projet, Sylvain Cossette a lui-même été surpris par l’abondance de pièces devant lesquelles il s’est retrouvé.

« La journée où je me suis lancé, j’ai écrit toutes les chansons qui me venaient en tête, a-t-il relaté. Normalement, après 15, je m’arrête pour faire des recherches. Cette fois-ci, quand je me suis arrêté, il y avait plus de 50 chansons sur ma liste ! »

Des succès de Tears For Fears, Simple Minds, U2, The Police, George Michael, David Bowie et Duran ­Duran pourraient bien se frayer un chemin jusqu’à la scène, si l’on en croit le chanteur, qui promet de « mettre le paquet » pour ses fans.

« J’ai bien l’intention que ce soit un spectacle à grand ­déploiement comme on n’en fait plus. (...) Je veux que les gens viennent me voir au lieu d’aller voir des shows à Vegas. L’objectif, c’est que nous soyons divertis durant deux heures. »

Hommage aux BB

Les BB, trio qui a remporté un immense succès, à la fin des années 1980, auront également droit à leur bloc musical durant le spectacle.

Moins d’une semaine après ­l’annonce du décès de Patrick ­Bourgeois, avec qui il devait composer des chansons, dans un avenir proche, Sylvain Cossette tenait à honorer le groupe et son chanteur.

« J’ai 54 ans, il en avait 55, et je peux vous confirmer que c’est trop jeune pour mourir. C’est une ­tragédie », a déclaré l’artiste, qui s’est dit extrêmement peiné pour ses proches et les membres de sa famille.

« Il y a deux semaines, Patrick m’a téléphoné pour me demander le ­numéro de téléphone de mon frère, qui a la leucémie, a-t-il révélé. Il voulait l’appeler pour lui remonter le moral. Tout ça alors que lui souffrait... C’est incroyable ! Ça donne une idée du genre de gars qu’il était. »


Les billets pour la tournée 80s de Sylvain Cossette sont en vente dès maintenant. Plus de détails à l’adresse sylvaincossette.net.