/24m/job-training
Navigation

Culture organisationnelle et affinité personnelle : Les organisations horizontales

Culture organisationnelle et affinité personnelle : Les organisations horizontales
photo brooke cagle sur unsplash

Coup d'oeil sur cet article

Quel style de gestion préférez-vous?

L’esprit de décision, la fermeté et l’aplomb vous tiennent-ils à cœur? Est-ce que des instructions claires, des tâches bien définies, des échéanciers et une chaîne hiérarchique explicite vous rassurent quant à la «compétence» du patron et les indicateurs que vous pouvez appliquer à votre propre performance? Si c’est le cas, comme dans notre dernier article, vous prospéreriez sûrement dans un cadre de travail vertical.

Mais à quoi ressemblerait l’inverse?

Les structures horizontales

«Salut tout le monde!» lance le nouveau chef d’équipe, affichant un grand sourire et portant un jean délavé, alors qu’il s’approche de chacun de vous pour vous serrer la main. «Comment ça va? Je m’appelle Mike et je suis super content d’embarquer dans cette belle aventure avec chacun d’entre vous. Je propose qu’on prenne notre temps ce matin pour apprendre à se connaître, peut-être autour d’un café. Comme ça, vous pourrez aussi me parler de vos priorités et de vos préoccupations. Ça vous dit?»

Pour le restant de la matinée, des échanges allant de vos rôles respectifs à vos passe-temps prennent l’avant-scène, où chacun s’y invite sans protocole. Les quelques mois qui suivent font écho à ces premières introductions, où Mike se positionne comme un collègue parmi d’autres, favorisant un climat d’entraide, de dynamisme et de transparence. Les décisions sont prises au fil de consultations démocratiques et de petites mises au point informelles, où le leader joue plus un rôle de modérateur que de directeur.

Votre affinité personnelle

Seriez-vous stimulé(e) par un tel milieu de travail? Avez-vous besoin d’une ambiance plutôt décontractée et de discussions multilatérales pour vous sentir valorisé(e)? Si notre premier exemple d’une organisation hiérarchisée et d’un patron «paternaliste» ne vous a inspiré que mépris, alors peut-être vous sentirez-vous plus comme chez vous dans une telle structure horizontale.

La question se pose donc à savoir si vous priorisez le ralliement des employés et l’agilité des projets ou plutôt le leadership méthodique et confiant avec une forte vision à long terme.

Ce que l’on attribue à du «leadership compétent» n’est pas universel. Cela comporte des suppositions et des pratiques qui peuvent varier largement, et même se contredire, d’une organisation à une autre. Et si l’une ou l’autre de nos mises en scène vous a mis hors de vous, renseignez-vous sur les normes hiérarchiques avant d’accepter un nouveau poste.

Assurez-vous simplement de vous exprimer en termes impartiaux, par exemple en demandant si leur structure de gestion est horizontale ou verticale. Une question neutre vous permettra d’obtenir un réel aperçu, plutôt que de susciter la défensive ou «la bonne réponse» d’après ce que vous semblez vouloir entendre. Tout comme l’équilibre entre le travail en équipe et l'imputabilité individuelle, les normes hiérarchiques de l’entreprise pourraient bien figurer en haut de votre liste pour apprécier votre fit à long terme.


Pour parcourir toutes nos chroniques, rejoignez-nous sur le site de l’École d’éducation permanente de l’Université McGill ou sur LinkedIn.