/sports/fighting
Navigation

Le dernier round de Jean Pascal?

Jean Pascal
Photo Agence QMI, Sébastien St-Jean Jean Pascal

Coup d'oeil sur cet article

Le boxeur québécois Jean Pascal tenait un entraînement public, lundi, en vue de son combat de vendredi prochain, contre Ahmed Elbiali à Miami.

Il se pourrait bien que cet entraînement public soit le dernier du pugiliste qui a eu 35 ans à la fin octobre. Pascal, qui va disputer vendredi son 38e combat professionnel, pense sérieusement à la retraite.

Il ne s’est pas trop défilé, lundi, lorsque la possible fin de sa carrière a été évoquée.

«Je crois que je suis à une autre étape de ma vie et surtout, ma maman et ma grand-maman me disent que c’est le temps d’arrêter», a-t-il expliqué.

L’ennui, c’est que s’il décide bel et bien de retirer après son choc contre Elbiali, Pascal n’aura pas disputé son dernier combat devant le public québécois.

«Si ça allait au mérite, il se serait battu à Montréal, mais la boxe ne fonctionne pas au mérite», a souligné son entraîneur, Stéphan Larouche, qui aimerait bien voir son protégé s’arrêter sur une victoire.

«Je veux terminer sur une note positive et c'est comme un film : on se souvient plus de la fin que du début alors je veux que les gens se rappellent de moi comme d'un bon combattant», a ajouté Pascal.

Son prochain adversaire, Ahmed Elbiali est une étoile montante chez les mi-lourds.

Le boxeur d’origine égyptienne est invaincu en 16 combats.

Il serait quand même à la portée de Jean Pascal, mais le Québécois devra se montrer beaucoup plus agressif que lors de sa dernière défaite contre Eleider Alvarez.