/auto/news
Navigation

Un premier constructeur chinois en Amérique du Nord dès 2019

Trumpchi GS7

Coup d'oeil sur cet article

GAC Motors a la ferme intention de devenir le premier constructeur automobile chinois à vendre des voitures aux États-Unis. Et ça pourrait bien se faire avant la fin de la décennie.

Dans une récente annonce relayée par Carscoops.com, le président, Yu Jun, a confirmé les ambitions de son entreprise. « Nous construisons un premier centre de recherche et de développement dans la Silicon Valley cette année et nous prévoyons intégrer le marché nord-américain d’ici 2019 », a-t-il confirmé.

Trumpchi GS4
Trumpchi GS7

 

Avec déjà quelques partenariats en poche avec certains grands constructeurs automobiles, GAC Motors fabrique aussi des véhicules sous une marque bien à elle baptisée Trumpchi.

Trumpchi GA8
Trumpchi GS7

 

Même si le nom n’a aucun lien avec l’actuel président américain Donald Trump, la similarité pourrait forcer GAC à adopter une autre appellation pour une éventuelle commercialisation américaine.

En attendant, le constructeur chinois sera sur place au Salon de l’auto de Détroit, en janvier, pour présenter quelques-uns de ses modèles actuels en plus d’un tout nouveau véhicule concept.

Trumpchi GE3
Trumpchi GS7

 

GAC Motors n’a pas précisé si son ambition d’intégrer le marché nord-américain impliquait aussi une présence canadienne.