/lifestyle/beautyfashion
Navigation

Dans la garde-robe de Anouk Meunier

Dans la garde-robe de Anouk Meunier
Photo Chantal Poirier

Coup d'oeil sur cet article

Anouk Meunier est une passionnée de mode. Depuis les défilés qu’elle organisait pour sa famille lorsqu’elle était jeune, au plaisir qu’elle a eu de travailler dans une boutique, jusqu’à l’évolution de son style personnel devant les caméras, l’animatrice ne cesse de répéter qu’il faut s’éclater et s’amuser avec les vêtements.

« Il ne faut pas avoir peur d’essayer des pièces qui ne sont pas dans nos cordes, car un vêtement porté est bien différent d’un vêtement sur un cintre », dit-elle.

Animer les tapis rouges du Gala ARTIS est l’une des occasions pour Anouk de « mettre le paquet ». On se souvient entre autres de la robe rouge de Mélissa Nepton en 2015, du fourreau en dentelle Anomal Couture en 2016 ou encore de la création blanche de Denis Gagnon en 2017. « C’est le moment de faire appel aux designers d’ici pour des tenues extravagantes. Plus récemment, pour les prix Gémeaux, j’ai collaboré avec Le Château, mon partenaire des dix dernières années, à la réalisation de la combinaison bordeaux. Ce fut une belle expérience que de partager mes idées », déclare l’animatrice.

Dans la vie de tous les jours, elle est tout aussi créative. « Mon style est confo-glam. Je ne suis pas très ­dépensière, je dirais même que je suis très raisonnable, mais j’aime beaucoup expérimenter avec des pièces fantaisistes qui collent bien à mon humeur », confie Anouk.


À l’agenda d’Anouk

  • Elle sera à la barre de l’émission La Voix en ­semaine
  • Elle est porte-parole des barres nutritives OMAX
Dans la garde-robe de Anouk Meunier
Photo Chantal Poirier

♦ Boucles d’oreilles CAROLINE NÉRON

♦ Cardigan LE CHÂTEAU

♦ Ceinture BRAVE

♦ Jean RW&CO

♦ Cuissardes LE CHÂTEAU

« J’ai les jambes effilées et donc la recherche de bottes hautes est toujours un certain défi. Je dois à tout coup les faire ajuster chez le cordonnier. J’ai été agréablement ­surprise quand j’ai enfilé ces cuissardes Le Château car elles étaient parfaites », explique Anouk. Que les femmes aux mollets fins soient informées.

Dans la garde-robe de Anouk Meunier
Photo Agence QMI, Joêl Lemay

♦ Denis Gagnon, ARTIS 2017

Dans la garde-robe de Anouk Meunier
Photo Agence QMI, Sébastien St-Jean

♦ Anomal Couture, ARTIS 2016

Dans la garde-robe de Anouk Meunier
Photo Agence QMI, Dario Ayala

♦ Le Château, Gémeaux 2017

Dans la garde-robe de Anouk Meunier
Photo Facebook

♦ Mélissa Nepton, ARTIS 2015

Dans la garde-robe de Anouk Meunier
Photo Chantal Poirier

♦ Tuque FURTALK chez BOUTIQUE L’ACTUEL

♦ Cardigan LE CHÂTEAU

♦ Écharpe BOUTIQUE L’ACTUEL

♦ Robe ARITZIA

♦ Bottes SOREL chez AVENUE SASSY

Emmitouflée dans sa robe, son cardigan et sa grande écharpe, Anouk a composé l’ensemble parfait pour une journée au chalet ou une soirée d’après-ski. « C’est mon look cosy. Les matières sont douces et chaudes. Et la tuque rouge est la touche de ­couleur parfaite pour ponctuer le tout », lance-t-elle.

Dans la garde-robe de Anouk Meunier
Photo Chantal Poirier

♦ Boucles d’oreilles XANTRA

♦ Blouse BOUTIQUE L’ACTUEL

♦ Perfecto ZARA

♦ Jogging BOUTIQUE L’ACTUEL

♦ Bottines KENDALL & KYLIE

« C’est mon look tout-terrain. Il mélange le sport et le chic. Le pantalon de jogging est en plein mon genre. Le ruban noir et les perles le féminisent tout en lui conférant un look tuxedo. Ce sont les détails que je recherche afin d’éviter les pièces trop communes », précise Anouk.

Dans la garde-robe de Anouk Meunier
Photo Chantal Poirier

♦ Créoles PILGRAM

♦ Blouse HEARTLOOM

♦ Veste IMPERIAL

♦ Jean MAVI

♦ Escarpin SAM EDELMAN chez AVENUE SASSY

« Je me sens chez moi à la Boutique L’Actuel, c’est comme si j’entrais dans mon propre walk-in. C’est l’endroit idéal pour trouver des pièces uniques de partout dans le monde qui sont à la fois tendance, mais qui traversent aussi le temps. Ce look en est le parfait exemple.

Quand je compose une tenue, j’aime bien juxtaposer les textures et les styles ; le velours, la dentelle, la broderie, le jacquard, les touches métalliques... », relate l’animatrice.

4 questions mode à Anouk Meunier

Comment votre style a-t-il ­évolué au fil du temps ?

Ma philosophie mode est la suivante : je préfère essayer une pièce ou un look et réaliser après que je me suis trompée, que de reprendre constamment la recette facile. Je suis une exploratrice des tendances. Je feuillette constamment les magazines et je « risque » les nouvelles associations. J’ai traversé tous les styles, du look hippie au skater, en passant par l’hyper moulant et le XXL. Encore aujourd’hui, j’aime oser et je ne regrette rien.

Avez-vous conservé une pièce en particulier ?

Oui, un coton molletonné gris. Je ne peux pas m’en départir et je le mets encore. Je l’avais acheté lorsque je travaillais chez Jacob Annexe. Il me rappelle tant de souvenirs. Ce fut une belle période de ma vie. J’aimais ­l’ambiance de la boutique, servir les clientes, plier les vêtements, etc. Je crois que si je ne faisais plus de télévision, c’est ce que je ferais.

Avez-vous d’autres souvenirs liés à la mode ?

La mode a toujours été présente dans ma vie. Quand j’étais jeune, ma mère et moi faisions des séances photo ; elle était ­photographe et moi mannequin. Plus tard, avec une amie, j’organisais des défilés de mode. Puisque nous n’étions que deux, on ­enfilait trois ou quatre vêtements un par-dessus l’autre et on enlevait les pelures pour dévoiler les autres looks. Aujourd’hui, il ­m’arrive de faire des mini défilés pour mes amies à qui je vais donner les vêtements que je ne porterai plus.

Vous travaillez devant les caméras depuis plusieurs années. Qu’avez-vous appris sur la façon de s’habiller ?

Qu’il faut savoir bien doser et que dans ­l’incertitude, il est préférable d’opter pour la simplicité. Il faut jongler avec quelques pièces clés et beaucoup de couleurs neutres.

Il suffit ensuite d’ajouter un accessoire pour un look qui aura du punch ; un bijou, un ­imprimé, une pièce de couleur. Cette approche m’a d’ailleurs permis de réduire ma ­quantité de vêtements. J’étais particulièrement fière de moi lorsque je suis partie en voyage ­d’affaires avec moins de bagages que les gars qui m’accompagnaient.

Ses bonnes adresses

Le Château

Avenue Sassy

L’Actuel Accessoires et Fringues

Pinko

  • Cours Mont-Royal

Aritzia