/sports/opinion/columnists
Navigation

Et la reconstruction ?

Coup d'oeil sur cet article

MIAMI | Même à Miami, on a appris que le Canadien avait gagné 10 à 1, samedi soir. C’est une fête pour les fans mais dans le classement, c’est la même chose qu’une victoire de 3 à 2. Deux points de plus dans la course pour les séries.

Quand même, les Glorieux sont de retour dans le peloton pour une place au paradis de la LNH. Même si les Bruins de Boston ont quatre matchs en mains, au moins le CH a montré qu’il était capable d’être compétitif.

Et le moment est venu de reposer des questions sur les grandes certitudes d’il y a deux semaines. Y va-t-on encore pour une reconstruction de fonds en combles ? Et si oui, qui va-t-on sacrifier dans cette reconstruction que tant de grands spécialistes réclamaient ?

Vous avez compris qu’il n’y aura pas de grande vente de liquidation dans l’espoir de terminer dans les bas-fonds du classement.

Parce que vous avez compris que l’objectif de Geoff Molson et des autres actionnaires du Canadien est de faire des profits. Et que pour faire des profits pendant toute la saison, il faut au moins donner de l’espoir aux fans que l’équipe va se faufiler dans les séries éliminatoires.

Le fan veut la coupe Stanley, les propriétaires veulent des millions en profits. Et c’est parfait ainsi. Faut juste ne pas être naïf et croire qu’on va sacrifier des dizaines de millions pendant des années pour prendre la chance de peut-être gagner une coupe.

Geoff Molson est un gagnant. Son comptable le sait.