/lifestyle/food
Navigation

De nouvelles saveurs au restaurant Accords

Le resto de la semaine - Accords, resto bar à vin
Photo Ben Pelosse Antony Plante accompagné de Jean-Martin Perreault et de Christian Duhamel.

Coup d'oeil sur cet article

Depuis l’ouverture, il y a environ sept ans, il y a toujours eu de bons chefs au restaurant Accords.

Antony Plante, le jeune chef en fonction actuellement, apporte une autre dimension. Le même plat se décline en variation végétarienne ou protéine animale. Deux prix, même garniture et interprétation. Nous avons choisi les formules avec protéines animales et avons facilement évalué les deux entités.

Style de restaurant

Une cuisine de produits saisonniers, de qualité, durables, et de proximité, à prix raisonnables. Des vins, nature ou bio, d’importations privées. Laissez-vous recommander, car ce sont des passionnés de vins. Le chef et l’équipe de l’Accords proposent une formule vraiment réjouissante avec les mêmes créations culinaires, mais en version végé. La tendance est enclenchée pour y rester. Évidemment, les prix sont différents. On rajoute le coût de la protéine animale au prix du plat végé. Brillant !

Décor et Ambiance

Ambiance reposante, on peut se parler sans crier ! Ici, on peut déguster des vins que l’on ne connaît pas vraiment, aux appellations plus discrètes ou provenant de cépages autochtones. C’est vraiment agréable à découvrir ! Pour le décor, la pierre domine et c’est parfait.

Clientèle

Si vous aimez le vin et la cuisine élégante, mais pas tarabiscotée, vous allez aimer Accords. Ici, c’est réfléchi et c’est rassurant. Une clientèle avisée, touristique aussi, surtout l’été, avec la superbe terrasse intime. Évidemment, le menu midi à 25 $ attire... Difficile de faire mieux.

Le repas

Des produits moins présents sur les menus en général. Évidemment, ça m’attire, comme la langue de veau (écolait) braisée, shiitakes, salicornes, vinaigrette au jus de viande. Ça vaut plus que quatre étoiles, car le travail pour obtenir un tel résultat en bouche est considérable. La cuisson demande plusieurs étapes, il faut vraiment le vouloir... Seule explication, le jeune chef aime son métier. C’est formidablement bien fait, d’une rare maîtrise technique, saveur profonde, délicatesse des textures, et en plus, le sel est bien ajusté. Bravo !

Anguille fumée du lac Saint-Pierre, la beurrasse, pickles de légumes, beignets au sarrasin. Déjà très fort avec la langue de veau, le chef continue tout en maîtrise et en délicatesse. Surtout pour le côté discret du fumage de l’anguille. Un joli et bon plat, bien balancé.

Lentille du Puy, crème aromatisée, crosnes, trompettes de la mort, céleri (22 $ pour le plat végétarien et 32 $ les ris de veau croustillants). Encore dans les contrastes de textures, très savoureux, les ris de veau à la fois croquants et tendres en leur centre. Parfait !

Pappardelles maison, légumes racines rôtis, oignons perlés, champignons boutons. La formule végé est à 19 $, avec le short rib de bœuf brasé, comptez un total de 33 $. Servie dans une jolie cocotte, cette délicieuse préparation de saison est parfaite. À noter : manger directement dans une cocotte de fonte, ce n’est pas vraiment pratique. Mais sinon, c’était plus que savoureux. Un plat réconfortant ! Avec un fondant au chocolat et un baba au rhum pour conclure.

Le service

Un service gentil et attentionné. N’hésitez pas à demander conseil pour les vins.

Accords, resto bar à vin

★★★★

Coup de toque

Une cuisine épatante, des vins à découvrir. Brillant !

Coup de torchon

Avantage ou inconvénient... Une carte de vins au verre serait appréciée au tableau.

Combien ça coûte ?

Une cinquantaine de dollars par personne, sans les vins.

L’adresse

Accords, resto bar à vin

212, rue Notre-Dame Ouest

Montréal H2Y 1T3

Tél. : (514) 282-2020