/news/health
Navigation

La Four Loko retirée des tablettes

Four Loko
Photo Antoine Lacroix

Coup d'oeil sur cet article

Plusieurs boissons alcoolisées, dont la populaire Four Loko, ont fait l’objet d’un rappel mercredi parce qu’ils contiennent de l’alcool éthylique plutôt que de l’alcool issu de la fermentation du malt.

« [Ce] n’est pas conforme à la réglementation prévoyant que seuls la bière, le cidre, le vin ou les produits artisanaux peuvent être mis en marché chez les détaillants en alimentation », a précisé la compagnie Embouteillage Solar, qui commercialise les produits touchés par le rappel.

Baron, Mojo, Octane, les boissons aux fruits Seagrams se trouvent aussi parmi les produits concernés.

Une audience à la Régie des alcools, des courses et des jeux est prévue à la fin du mois de décembre.

En juillet dernier, Le Journal révélait que plusieurs experts s’inquiétaient du danger de la Four Loko, cette boisson au goût sucré ayant une teneur en alcool de 11,9 %. 

Le marketing et le faible coût de la boisson font en sorte qu’elle est de plus en plus présente dans les soirées de jeunes adolescents. 

Hubert Sacy, directeur général d’Éduc’alcool, a affirmé « qu’on ne réglait pas le problème, puisque d’autres boissons aussi préoccupantes sont encore sur les tablettes ».