/news/politics
Navigation

Risque accru pour les voyageurs au Moyen-Orient, prévient le gouvernement

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Le gouvernement canadien a adressé une mise en garde aux voyageurs, mercredi, dans la foulée de l'annonce par les États-Unis du déménagement de leur ambassade en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem.

Dans une série de messages publiés sur son compte Twitter en soirée, Affaires mondiales Canada a souligné qu'il existe un risque accru de manifestations en raison de la décision annoncée par le président américain Donald Trump.

«Des manifestations de grande envergure pourraient avoir lieu. Restez vigilants et évitez tous les rassemblements», a averti le ministère en ciblant les voyageurs se trouvant en Égypte, en Jordanie, au Liban, en Tunisie, en Turquie et au Maroc.

Plus tôt mercredi, le président Trump a déclaré que son administration reconnaît le statut de capitale d'Israël de Jérusalem, une décision rapidement dénoncée par de nombreux pays du Moyen-Orient et de l'Europe. De nombreux observateurs ont affirmé craindre une recrudescence de la violence dans cette région du monde à la suite de cette décision.

De son côté, le Canada a indiqué ne pas avoir l'intention de déménager son ambassade, mais s'est abstenu de critiquer la position américaine.