/news/currentevents
Navigation

Saison terminée pour le jeune hockeyeur de 13 ans qui a agressé un arbitre

Coup d'oeil sur cet article

RIVIÈRE-DU-LOUP | Le hockeyeur de 13 ans qui a agressé physiquement un arbitre sur la patinoire lors d’un tournoi à Rivière-du-Loup est suspendu jusqu’au 30 avril 2018, soit d’ici la fin de la saison.

Il a toutefois fait le choix de ne plus jamais jouer au hockey, nous a confirmé son entraîneur Dominic Fleury.

Le comité de discipline chargé d’évaluer les sanctions que le jeune devait subir à la suite de son geste a tenu une rencontre lundi dernier. Il a statué que la suspension appropriée était celle d’une saison complète.

«Il a reçu sa sanction, va vivre avec et en tire une grande expérience de vie», a dit Dominic Fleury, entraîneur des Aigles de Côte-de-Beaupré-Île d’Orléans.

L’incident est survenu lors du tournoi de hockey bantam de Rivière-du-Loup, à la fin d’un match le 23 novembre, alors que l’équipe du jeune perdait.

Il avait asséné un sévère coup de bâton à l’officiel, après avoir écopé d’une pénalité de 10 minutes pour mauvaise conduite. Il avait ensuite été pénalisé et suspendu automatiquement cette fois pour agression physique envers un officiel.

Le jeune s’était rendu à l’hôpital où se trouvait l’officiel après l’événement, pour présenter ses excuses.

Selon Éric Turcotte, directeur des opérations chez Hockey Chaudière-Appalaches , il s'agit d'une sanction sévère, mais qui a déjà été vue par le passé.

«L'important, c'est qu'on n'arrive pas un jour avec un geste qui aurait eu des conséquences physiques encore plus graves. C'est du hockey, c'est juste un jeu. Il s'agit d'un geste isolé, mais il faudrait qu'il n'y en ait aucun», dit-il.

Il dit aussi souhaiter que cette sentence soit exemplaire et enlève le goût aux jeunes de commettre un geste similaire.

Police

L’arbitre, également directeur adjoint de l’École secondaire de Rivière-du-Loup, avait porté plainte à la Sûreté du Québec. Une enquête a été ouverte.