/finance/news
Navigation

Un temps des Fêtes plus coûteux avec Airbnb

Basic RGB
Illustration Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Si vous avez l’habitude de louer un chalet ou de partir au loin pendant le temps des Fêtes, vous serez peut-être surpris de remarquer cette année qu’une nouvelle taxe a été ajoutée sur le prix des réservations Airbnb.

Victime de sa popularité, Airbnb n’a pas uniquement attiré l’attention des consommateurs, mais également celle du gouvernement du Québec.

C’est pour cette raison que depuis le 1er octobre, les locateurs de Airbnb devront rendre des comptes au gouvernement québécois et seront traités comme tout autre établissement hôtelier en payant une taxe sur l’hébergement de 3,5 %.

Taxe de vente

Cette taxe trouve sa source dans la Loi sur la taxe de vente du Québec, laquelle requiert qu’une taxe sur l’hébergement soit prélevée chaque fois que l’unité d’hébergement est louée pour une durée de plus de six heures et jusqu’à 31 jours consécutifs dans la plupart des régions touristiques du Québec.

Par ailleurs, selon la Loi sur les établissements d’hébergement touristique, une unité d’hébergement fait référence « notamment à une chambre, un lit, une suite, un appartement, une maison, un chalet, un camp, un carré de tente, un wigwam, une structure éphémère ou un site pour camper ».

Entente

Cette entente a fait partie d’une longue négociation avec le gouvernement québécois dans le but d’apporter une certaine équité et de diminuer l’écart entre les propriétaires qui louent leur logement sans prélever de taxes et les établissements hôteliers qui y sont assujettis depuis bien longtemps.

L’absence d’une telle entente aurait occasionné à la Ville de Montréal des pertes de revenus d’environ 500 000 $ pour l’année 2016.

Ainsi, avant de prendre une décision quant au logement que vous louerez pendant le temps des Fêtes, nous vous suggérons de bien évaluer la rentabilité de votre séjour.

Conseils

  • Lorsque vous voulez effectuer une réservation sur Airbnb, n’oubliez pas de calculer les taxes dans votre budget.
  • Une location longue durée pourrait vous permettre d’éviter les taxes d’hébergement.
  • Parfois, il peut se montrer opportun de contacter l’hôte afin de négocier un prix plus raisonnable.
  • Si vous désirez mettre votre propre logement à louer, il est important d’effectuer des vérifications supplémentaires et de vérifier la conformité de vos opérations et de votre logement.