/sports/fighting
Navigation

Une pesée digne de Jean Pascal

Le Québécois s’est imposé face à Ahmed Elbiali dans le face-à-face

Jean Pascal et Ahmed Elbiali
Photo Mathieu Boulay Jean Pascal a gagné la bataille de l’intimidation contre Ahmed Elabiali, après la pesée de jeudi.

Coup d'oeil sur cet article

MIAMI  |  On entretenait plusieurs interrogations au sujet de la perte de poids de Jean Pascal en raison de sa journée complètement folle de mercredi.  L’ancien champion du monde a répondu comme lui seul sait le faire lors de la pesée tenue au Hialeah Park Racing & Casino, en banlieue de Miami.

Le Québécois (31-5-1, 18 K.-O.) a facilement respecté la limite de 178 lb prévue à son contrat. Toutefois, ce fut plus ardu pour son adversaire Ahmed Elbiali (16-0, 13 K.-O.).

Le pugiliste de 27 ans a grimpé sur la balance et il a affiché un poids de 178,2 lb, soit deux onces de trop. Il a donc dû enlever ses sous-vêtements, mais la scène est devenue embarrassante. Les responsables de la Commission athlétique de Miami ont tenté de lui trouver une serviette pour qu’il puisse s’exécuter, mais ce fut en vain.

C’est à ce moment que trois ou quatre personnes se sont placées devant lui afin qu’il puisse remonter sur le pèse-personne. Finalement, ils ont trouvé une nappe de table, mais elle a été inutile. Et Elbiali a finalement respecté la limite de 178 lb.

Puis, on a eu droit au Jean Pascal d’antan lors du face-à-face. Il n’a pas mis de temps à s’imposer physiquement devant son jeune opposant. Il est allé à la limite pour ne pas avoir de contact avec Elbiali.

Bien sûr, il en a profité pour lui dire quelques insultes au passage. Pascal a mentionné qu’il avait l’intention d’installer la guerre psychologique lors de la pesée, car il n’avait pas eu l’occasion de le faire pendant la conférence de presse. Son exécution a frôlé la perfection.

On a senti que l’Égyptien a été surpris et s’est senti intimidé par le Québécois. On l’a constaté dans son visage. Il venait d’apprendre une leçon de base de la boxe.

«Jean est en mode guerrier et on a vu son expérience dans pareille situation», a souligné l’entraîneur de Pascal, Stéphan Larouche.

Aucun regret

Depuis quelques semaines,  Jean Pascal indique qu’il pourrait disputer son dernier combat en carrière demain soir à Miami. Selon Larouche, l’ancien champion du monde mettra tous ses oeufs dans le même panier dans ce duel prévu 10 rounds.

«Il va tout donner très tôt dans le combat et il faudra remettre Elbiali à sa place lorsque ça sera nécessaire, a indiqué celui qui a dirigé Lucian Bute pendant plusieurs années. Si c’est son dernier combat, on ne veut pas qu’il ait des regrets. On y va all in

Pascal devra cependant être prudent, car Elbiali a une bonne force de frappe. Il ne faut pas oublier que le menton du boxeur de 35 ans a traversé de plusieurs guerres durant sa carrière. Sa solidité pourrait être encore testée.

Lors de la pesée, Pascal a été rassurant. Il a démontré la même hargne qui a été l’une de ses forces durant son parcours de 12 ans chez les pros. S’il affiche la même confiance dans le ring, il y a de bonnes chances qu’il livre une bonne performance.


Le combat de Jean Pascal devrait être présenté aux alentours de 23h. La portion télévisée comprendra trois duels. Avant celui de Pascal et d’Elbiali, on aura droit à un duel de huit rounds et un autre de 10.

Il devrait y avoir quelques Québécois dans les gradins vétustes du Hialeah Park Racing & Casino. On va leur souhaiter de s’apporter un petit coussin afin d’être plus confortables. On est bien loin de la Place Bell.