/auto/news
Navigation

Saab revit avec un ancien modèle devenu électrique

NEVS 9-3
Facebook - NEVS

Coup d'oeil sur cet article

En 2012, Saab se trouvait dans une fâcheuse position et ses actifs ont été majoritairement vendus à NEVS, une entreprise à la fois suédoise et chinoise.

NEVS, qui est l’acronyme de National Electric Vehicle Sweden, vient tout juste d’annoncer qu’elle entamait la production en série de la 9-3 électrique. Si ce nom vous est familier, c’est bien normal. La 9-3 de deuxième génération a été dévoilée en 2002. 

Pour le moment, on ne connaît pas son prix de vente. On sait toutefois que son autonomie sera de 300 kilomètres et qu’elle pourra rouler jusqu’à 140 km/h. Étant donné qu’on vise une importante offensive sur le marché chinois, on a prévu  un filtre à air.

On ose croire que l’intérieur sera redessiné et qu’on n’aura pas l’impression d’être au volant d’une auto vieille de quinze ans. Parce qu’à l’extérieur, on reconnaît bien la Saab du début des années 2000...

Alors qu’une première voiture sort tout juste de la chaîne d’assemblage, NEVS compte déjà dans son carnet 150 000 unités à livrer à Panda New Energy, une entreprise chinoise de location de véhicules.

D’ici 2020, NEVS entend également lancer un programme pilote de mobilité durable dans différentes villes européennes.