/auto/news
Navigation

Un conducteur de Viper choisit un bien mauvais moment pour perdre le contrôle

Viper accident

Coup d'oeil sur cet article

Un automobiliste au volant d’une rutilante Dodge Viper a appris à la dure qu’il ne faut faire très attention au volant d’une voiture aussi puissante.

À la sortie d’un rassemblement de passionnés de voitures au Texas, le conducteur de la Viper a donné un bon coup d’accélérateur pour impressionner les quelques dizaines d’amateurs qui regardaient (et filmaient) les bolides passer.

N’en fallait pas plus pour que l’arrière-train de sa Viper s’emporte pour finalement aller frapper un terre-plein de plein fouet.

 

 

Oups.

Dans ses dernières années (2013-2017), la Viper était propulsée par un gigantesque moteur V10 de 8,4 litres développant 645 chevaux et 600 livres-pied de couple.

Dodge a récemment mis fin à sa production après une longue carrière de plus de 25 ans.