/news/consumer
Navigation

«Carcasses» de coquerelles

Le restaurant chinois était infesté d’insectes lors de l’inspection en 2016

Coup d'oeil sur cet article

Les « carcasses » de coquerelles étaient si nombreuses dans le restaurant Qing Hua Dumpling du boulevard Saint-Laurent que l’établissement a dû fermer ses portes pendant cinq jours.

« Deux carcasses de coquerelles [se trouvaient] sur le dessus de la table, en dessous du réchaud à soupe », a noté l’inspectrice lors de sa visite du 13 octobre 2016.

Le restaurant Qing Hua Dumpling, situé au 1019, boulevard Saint-Laurent à Montréal, a reçu 1200 $ d’amende en septembre dernier en raison d’une infestation de coquerelles constatée en octobre 2016.

L’inspectrice a trouvé les cadavres de ces bestioles à de nombreux endroits dans le commerce : à côté d’un plateau de service, sur un chariot servant à entreposer de la vaisselle propre, sur des boîtes de conserve.

« Plusieurs blattes mortes et en morceaux de carcasses » étaient sur une plateforme supportant les paniers du lave-vaisselle.

« Dans la salle de toilette des dames, derrière un grand vase décoratif posé par terre, il y avait aussi une coquerelle morte », peut-on lire dans le rapport.

Vivantes aussi

Quant aux coquerelles vivantes, certaines se promenaient dans la structure d’une étagère métallique. « Au moins six coquerelles vivantes de grosseur moyenne » étaient à l’intérieur d’un petit meuble en bois sous l’évier.

De plus, une capsule contenant des œufs de coquerelles gisait sur le joint de ciment d’un comptoir.

« Voyant le problème d’infestation, j’avais des motifs raisonnables de croire qu’il en résultait un danger imminent pour la vie ou la santé des consommateurs », écrit l’inspectrice pour expliquer sa décision de faire fermer le restaurant pendant cinq jours.

Autre succursale

Le même jour, un autre inspecteur se rendait dans l’autre restaurant Qing Hua, situé celui-là au 1676, avenue Lincoln à Montréal, pour y découvrir que cette succursale était aussi insalubre.

« J’ai constaté qu’il y avait des excréments de rongeurs noirs et luisants sur des planches à découper neuves », a noté l’inspecteur dans son rapport du 13 octobre 2016. Un sac d’algues séchées avait été rongé et des crottes de souris ont été trouvées sur des morceaux de gingembre frais.

Le propriétaire des restaurants n’a pas rendu nos appels.


Il faut attendre plusieurs mois après une infraction pour qu’un juge entende la cause et rende sa sentence. Les détails de ces jugements ont été obtenus à la suite d’une demande d’accès à l’information.

Extrait du rapport

« Plusieurs blattes mortes et en morceaux de carcasses. » – L’inspectrice

  • Infestation de coquerelles
Carte interactive