/world/usa
Navigation

Un robot pour chasser les sans-abri à San Francisco

Un robot pour chasser les sans-abri à San Francisco
Photo courtoisie Knightscope

Coup d'oeil sur cet article

SAN FRANCISCO – La SPCA de San Francisco a eu recours, depuis un mois, à un robot pour éloigner les sans-abri qui érigeaient des campements de fortune à proximité de ses installations.

Selon ce qu'a affirmé une porte-parole de l'organisme au «Business Insider», le robot, baptisé K9, est entré en service il y a un mois. À ce moment, le personnel de l'organisme n'était pas en mesure d'emprunter les trottoirs en toute sécurité, en raison de la présence des campements.

Le recours au robot a permis de faire diminuer le nombre de ces abris de fortune, ainsi que le nombre de vols par effraction dans les véhicules des environs, a plaidé la porte-parole.

Le robot, développé par l'entreprise Knightscope, est équipé de différents capteurs, comme des lasers, des caméras et un capteur thermique, lui permettant de déceler des crimes et d'en aviser des gardes de sécurité on ne peut plus humains.

Cependant, la Ville de San Francisco s'est résolue, la semaine dernière, à ordonner à la SPCA de cesser d'utiliser son robot, faute d'avoir un permis pour le faire circuler sur le trottoir. La Ville a menacé d'infliger une amende de 1000 $ par jour à l'organisme.

Un autre exemplaire de ce modèle de robot avait fait le tour du monde après s'être «suicidé» en plongeant dans la fontaine d'un centre d'achat de Washington, l'été dernier. L'entreprise Knightscope avait toutefois déterminé, après enquête, que le robot avait glissé dans la fontaine en raison du plancher de briques instable.